Casse-tête Hongrois

matheo

Le commissaire Camus observait le corps de son collègue sans comprendre. Le cadavre gisait au milieu du salon, un Rubik’s Cube enfoncé dans le crâne. Lorsqu’on avait noté l’absence de Levasseur au commissariat ce matin, Camus avait pris l’initiative de venir faire un tour à son domicile… C’était déjà le troisième policier à trouver la mort dans de pareilles circonstances.

- Pourquoi Levasseur ? Il était presque aussi corrompu qu’un politicien et ne devait donc avoir aucun ennemi sérieux.

Les autres policiers présents ne relevèrent pas la dureté des propos. Camus était connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche, celle-ci étant toujours trop encombrée et pas forcément propre. Encore une fois, le tueur n’avait laissé aucune trace de lui, si ce n’est ce Rubik’s Cube qui, de toute évidence, n’appartenait pas à Levasseur. Le commissaire plongea les mains dans ses poches encombrées et en ressortit son téléphone transportable pour tenir le vieux divisionnaire, Charpaing, au courant.

- Monsieur. Commissaire Camus... Nous venons de découvrir le corps de l’inspecteur Levasseur à son domicile... Tout-à-fait. Cette affaire est un véritable casse-tête... Non, pas chinois monsieur, le Rubik’s Cube est d’origine hongroise... Bien sûr, vous le savez, excusez-moi... Des pistes ? Et bien, c’est le troisième policier tué de cette manière. Malheureusement, rien ne relie Levasseur aux deux premières victimes. Kevin Leleste était une jeune recrue et Robert  Poche un policier porté sur la bouteille. Je crois que ces trois hommes n’ont jamais travaillé ensemble et leur profession semble être le seul lien... Je voudrais consulter leurs dossiers... Bien monsieur, je ferai mon possible.


Avant de quitter les lieux, Camus donna quelques instructions aux jeunes policiers pour qu’ils ne touchent à rien et ne laissent entrer personne d’autre que le légiste. On n’est jamais trop prudent avec les débutants, toujours en quête du premier rôle sur la scène de crime.

Une fois dans sa voiture, il enfila des patins et rentra au commissariat, pied au plancher. Il avait hâte de consulter les dossiers des trois hommes. Le divisionnaire lui avait promis que les documents l’attendraient sur son bureau.

Anne, la consciencieuse archiviste, avait tenu les promesses du vieux. Camus alluma sa petite lampe d’appoint et commença sa lecture. L’excitation laissa vite place à un profond désintérêt. Ces hommes n’avaient réellement rien de commun. Le seul point digne d’intérêt était que Kevin Leleste avait été suspendu à deux reprises pour avoir molesté des suspects. Pour le reste… Le dossier de Robert Poche n’était visiblement pas à jour depuis cinq ans, depuis que Charpaing occupait le poste de divisionnaire. Son prédécesseur, par contre, avait largement contribué à l’épaisseur du dossier en le peuplant de blâmes et de punitions liés aux plaisirs éthyliques. La dernière victime, Levasseur, avait un dossier bref où se succédaient les promotions et les citations récompensant son implication… dans les parties fines des notables locaux.

Camus se prit la tête à deux mains pour essayer d’y voir plus clair, et c’est alors qu’il l’entendit. Son petit doigt lui disait quel était le lien évident qui unissait ces hommes. Ils étaient de mauvais flics. Il rejeta sa tête en arrière pour regarder son auriculaire, droit comme un I, l’air sûr de lui. Merci. Il devait en informer le divisionnaire.


Quelques coups sur la porte, et l’invitation à entrer se fit entendre. Camus prit son souffle avant de pénétrer dans ce bureau, totalement enfumé par la pipe en brique rouge du divisionnaire. Le vieux, immense, trônait derrière son bureau comme un géant derrière une dînette, le visage et le haut du torse cachés dans cet étrange brouillard.

- Camus, que voulez-vous ?

Comment pouvait-il le reconnaître au travers de cette fumée ?

- J’ai compris le lien entre nos trois victimes… C’étaient des flics incompétents.

- Asseyez-vous. Qu’est-ce qui vous a mis sur cette piste ?

- Mon petit doigt. Et en y réfléchissant, cela expliquerait le fait qu’ils aient été tués à coups de casse-têtes, pour la beauté de l’ironie. En découle ces deux questions. : Qui voudrait tuer des mauvais policiers et qui est le prochain sur la liste ? …Monsieur ? ... Monsieur !

- Quoi ?!

- Vous aviez l’air d’avoir la tête dans les nuages.

- Non, c’est la fumée de la pipe. Je réfléchissais à vos questions… pertinentes.

Le géant se pliait lentement au dessus du bureau. Son visage émergeait des brumes tabagiques pour se retrouver nez-à-nez avec Camus. A propos de nez, le divisionnaire était doté d’un appendice extraordinaire derrière lequel son regard brillait.

- Pour ce qui est de la prochaine victime, Camus, nous n’avons que l’embarras du choix. Les incompétents ne manquent pas…

Le jeune inspecteur se recula un peu sur son siège, instinctivement.

- Monsieur…

- Allons, je ne parlais pas de vous, bien sûr. Pour l’instant, vous vous débrouillez...

- Merci monsieur…

- Ah, comme j’aimerais être à votre place, enquêter sur une affaire aussi compliquée… avouez que ça change de la médiocrité quotidienne.

- Effectivement.

- Camus, quel serait selon vous le mobile ?

- Je n’en ai aucune idée... D’habitude, on s’attaque plutôt aux bons flics, ceux qui cherchent trop, dérangent. Ici, la démarche est plutôt inhabituelle.

- Donc ?

- Donc… Je bute sur cette question…

- COMMISSAIRE ! tonnait le divisionnaire. Dois-je vous aider à vous creuser la tête ?

Son visage, à quelques centimètres de celui de Camus, était rouge de colère. Les globes oculaires semblaient rouler sur eux-même tout en continuant de le fixer. Et ce nez… ce nez monstrueux expulsait des nuages de fumées. On aurait dit un dragon. A ceci prêt qu’un dragon ne brandit pas une pelle.

Camus hésitait. Il sortit la main de sa poche pour se gratter l’oreille, signe extérieur d’une intense réflexion. Rien ne lui venait à l’esprit, mais son petit doigt, comme souvent, lui murmurait quelque chose. D’ailleurs, si on appelle ce doigt l’auriculaire, c’est parce qu’il parle à l’oreille. En substance, son petit doigt lui disait ceci : Si le tueur s’attaque à de mauvais policiers, c’est qu’il considère être du bon côté. Et s’il connaissait la qualité de ces trois policiers, ça pourrait être quelqu’un de la maison.

- Je crois que le tueur est quelqu’un de chez nous…

- Ah, finalement… un instant j’ai douté de vos capacités. Mais qui ?

Son auriculaire, toujours planté dans le creux de l’oreille continuait de raisonner.

- Et bien… je dirais que c’est un bon flic qui ne supporte plus le manque d’efficacité de ses collègues.

- Voilà qui limite grandement le champ de nos recherches… Camus, quels sont nos meilleurs enquêteurs ?

- Et bien… il y a Sana… et Maigret bien sûr ! Mais Maigret est hors de cause, car il est en vacances aux Sables d’Olonne avec son épouse. Quant à Sana, il est actuellement à Bradévostok pour se marier.

Le divisionnaire planta son regard perçant dans celui de Camus qui dut détourner les yeux pour s’en protéger. Il était mal à l’aise.

- Monsieur, je vous assure que je ne suis pas coupable…

- Vous vous comptez donc parmi les bons flics… Soit ! D’autres personnes compétentes ?

- Et bien… je ne vois pas…

- CAMUS! Faites un effort !

Camus dut se jeter à plat ventre pour éviter le regard assassin que lui jetait le vieux. Il avait beau se concentrer, il ne voyait pas d’autres policiers qu’on puisse suspecter d’être compétents. Au moment où il s’appuyait sur sa main droite pour se relever, il fut surpris de constater que son petit doigt était dressé, en direction du visage rouge brique du divisionnaire.

- Vous ?

- Finalement Camus…

- Mais pourquoi ?

- Mais parce que je ne peux plus respirer ici !

- Le tabac…

- NON ! L’incompétence ! Elle m’entoure, elle m’étouffe. Je vais être honnête avec vous. Tous ces incapables, ça fait des années que je les ai dans le nez et qu’ils m’empêchent de respirer…

- C’est pour ça que vous avez un si grand nez…

- Mais non Camus! C’est une figure du style, il ne faut pas le prendre de manière si littérale ! Vous êtes comme tous les autres, vous ne m’arrivez pas à la cheville !

- C’est que vous êtes trop grand…

Le divisionnaire extirpa sa main droite, armée d’un Rubik’s Cube, de derrière le bureau. Camus fit deux pas en arrière pour rester hors de portée, mais si le vieux était à ce poste, c’est qu’il avait le bras long. Il projeta son poing armé vers le visage du jeune commissaire qui l’esquiva de justesse. Sa main fouillait sa poche encombrée à la recherche du pistolet, mais en vain.

Alors que le divisionnaire abattait une nouvelle fois son Rubik’s Cube sur lui, Camus sortit un sac de toile de sa poche et le referma sur le poing armé. Le géant tenta de se dégager à l’aide de sa main gauche et le jeune inspecteur en se précipitant en avant, parvint à emprisonner les deux mains dans le sac, avant de le nouer. Le vieux restait ahuri.

- C’est terminé. Je vous ai pris la main dans le sac !

- Les mains.

- Ce que vous pouvez être littéral.

  • Merci Octobell! Content de te compter parmi mes lecteurs :)

    · Ago almost 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • Allez, j’entre au club des lecteurs (même si ça sent le repaire de piliers de bar ici) ! Bon alors, dès le départ, ça donne ! Le Rubik’s cube dans le crâne, ça a le mérite d’être original !
    Puis l’écriture est délicieuse, l’absurde, hilarant, et comme l’a dit quelqu’un précédemment : des dialogues qui coulent, qui coulent ! Et tous ces jeux de mots, ahah !
    Humm, me gusta mucho mucho, et je vais m’empresser de lire tes autres textes !

    · Ago almost 8 years ·
    Logo bord liques petit 195

    octobell

  • j'enrage !! na !

    · Ago about 8 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • Merci Junon pour l'explication de texte sur le CDC :) En tout cas, content que vous n'ayez pas échappé à ma prose.

    Théorème, merci pour le retour et pour l'accueil. Mon petit doigt me dit que je vais me trouver très bien ici :)

    Lyse, quelle curiosité! Je me suis déjà trop dévoilé et plus, ce serait faire preuve d'indécence... même pour mon petit doigt. Jetons plutôt un voile pudique sur cet overflow qui aurait dû rester hidden ;)


    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • Décalé ! Dialogue avec l'auriculaire ! On ne l'écoute jamais assez ! Il est fûté ! Bienvenue Matheo , c'est bon et merci Wictorien !

    · Ago about 8 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • Bonjour bonjour, passage rapide mais passage quand même pour rajouter mon sourcil lévé ou levé comme vous voulez, sur un point qui me taraude !!!
    "Quant au "overflow:hidden pour voir apparaitre les scrollbars", tu t'es grillé mon pote, c'est clair ! " C'est quoi cette histoire? Zêtes qui Matheo? je veux savoir dit l'indienne en tapant du pied par terre !! je VEUX savoir !! autrement, je...je...je boude ! et une indienne qui boude peut bouder très longtemps !
    j'ai adoré votre petit doigt, Matheo !! quelle trou vaille !

    · Ago about 8 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • Moi qui ne suis pas très polars, j'ai failli ne pas lire.

    C'eut été ballot !! J'ai souri, et apprécié cet espèce de décalage absurde et d'humour à pincettes. Bienvenue donc, et merci à Wic d'avoir partagé.

    (et CDC, en langage Welovewordien, ça veut dire Coup De Coeur... autrement dit, tu as eu à plusieurs reprise les honneurs de la mise en avant par les collègues. Pas mal pour un début !!)

    · Ago about 8 years ·
    Jos phine nb 7 orig

    junon

  • Merci Mathieu, pour l'invitation et surtout pour la compassion ;)

    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • j ai vu sur le net que Nina Hagen chantait avec eux!! Faut vraiment que je prenne le Temps de les écouter !!

    · Ago about 8 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • Question son, c'est KMFDM, un vieux groupe d'indus (allemand d'origine) qui se renouvèle régulièrement. Y a du très lourd à écouter :)

    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • J'ai bien aime le texte!
    (Merci Wic du partage!)
    Mention spéciale pour la musique :on dirait "Rammstein" qui chante en français!!!
    et je suis une grande grande FAN de Rammstein !!!! :)

    · Ago about 8 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • Matheo serait donc le fils caché de Wictorien et l'ex-père de la langue binéaire, qui n'est pas de vipère, ni Lyselotte non plus, bien entendu ? Cela mérite une enquête approfondie, qui nous tiendra bien tout l'été, surtout s'il continue à pleuvoir ... Merci pour ces indices très prometteurs !

    · Ago about 8 years ·
    Sampan 92

    fuko-san

  • Très bon. court et efficace. Belle idée que les mains dans le sac.

    · Ago about 8 years ·
    Omicron 1 orig

    Christophe Dessaux

  • Ouais, j'aurais dû garder ça pour le club "Evolutions WLW"... (on ne m'y reprendra plus ;))
    Malgré cet impair, me voici au contact d'une petite communauté bien sympa :) Et les "parrainages" des uns et des autres sont très appréciables (et appréciés). Merci Wen, Koukie, Tendresse, Koss Ultane, Woody, Ultimate Gibbon, Chiarra, Nuitdete, La vie en rose, Joëlle, Zibounette et naturellement Lyselotte et Wictorien ALlende von Mülhausen.

    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • S'il y a du Wic', du Lyse, du Woody, du Joëlle et j'en passe, c'est que ça sent bon !
    Et bingo, pas déçu le Wen, même très content d'avoir lu. C'est bon, drôle et j'aime bien.

    Quant au "overflow:hidden pour voir apparaitre les scrollbars", tu t'es grillé mon pote, c'est clair !
    Bienvenue ici en tout cas et à la prochaine.

    · Ago about 8 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • C'est tout à fait sympatoche !!!

    · Ago about 8 years ·
    Droopy bogie orig

    koss-ultane

  • Oui, l'accueil est chaleureux, même chez les bisons!
    Mes années d'enfant de coeur étant loin derrière moi, je ne remettrai sûrement jamais les pieds dans une sacristie... Sauf urgence éthylique sans solution consumériste à portée de main, mais ça, c'est déjà un scenario de fin du monde, non? Quoi qu'il en soit, ça fait très plaisir d'être aussi bien reçu.

    PS : J'ai beaucoup aimé le coup de l'humour à revendre. Ça m'a vraiment fait marrer. T'en deales? :)

    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • c'est bien garçon, tu vas vite prendre du galon ici... avec le frère supérieur Wictorien qui va t'emmener faire des lectures dans la sacristie et Dâme Lyzelotte qui se voit déjà surplombée tu es presque intronisé...

    mais tu le mérites car ce premier jet est de toute beauté ... du style comme j'aime et de l'humour à revendre, surtout que certains ici vont vouloir t'en acheter !

    · Ago about 8 years ·
    Img 5684

    woody

  • Lyselotte >> Zêtes flic????
    Haha, non, seul le vocabulaire est corrompu :D

    Chiarra>>CDC aussi...
    Alors, je n'y avais pas prêté attention dans le premier commentaire de Lyselotte, mais ce second CDC me laisse perplexe... Du coup, j'ai cherché sur internet et les explications possibles sont :
    Centre De Crise
    Centre de Développement Chorégraphique
    Control Data Corporation
    Cult of the Dead Cow (mon préféré :p )

    Je n'ai pas encore trouvé le sens réel, mais ça m'a bien fait rire :)

    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • :)

    · Ago about 8 years ·
    Fds orig

    the-ultimate-gibbon

  • CDC aussi... merci aussi à Wictorien pour le partage...

    · Ago about 8 years ·
    Photo  15  300

    chiarra

  • Merci pour cette decouverte... ce fut un plaisir... a renouveler!!!

    · Ago about 8 years ·
    Falbala

    nuitdete

  • Zêtes flic????

    · Ago about 8 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • Merci à vous (tous). Vos commentaire sont autant d'encouragements à continuer :)
    Bon par contre, je pense que je me suis démasqué avec mon vocabulaire corrompu... ;)

    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • j'adore votre humour , moi aussi j'ai souri et rien que pour ça , merci

    · Ago about 8 years ·
    Img 4806 orig

    la-vie-en-rose

  • Merciiiiiiiiiiii ;)

    Oui, il m'arrive parfois de baragouiner dans des langues barbares... une sorte de syndrome de la Tourette "technique"... L'idée, c'est que la correction du problème de lecture (disparition de la dernière ligne) est facilement corrigeable. Voyez, il m'arrive aussi d'être intelligible ;)

    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • Hoooooooooooo mais qué merveille !!! CDC géant !!!

    par contre, le message du dessus, voui, vous là, Matheo(j'aime beaucoup ce prenom) qui allez bientôt me surplomber, j'y ai rien comprendu...en français de bas étage, ça veut dire koa(comme dirait une grenouille de mes zamies)

    merci Wictorien pour le partage ! Partager avec toi est toujours une joie !!

    · Ago about 8 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • Pour un site dont le but est de partager des textes... c'est très moyen. Surtout, y en a pour moins d'une journée à faire la modif (avec qualification). Il ne manque souvent qu'une ligne. Il suffit donc d'ajouter 20px de manière arbitraire aux divs pour régler le soucis. Si vraiment c'est trop "dur", il faut virer le overflow:hidden pour voir apparaitre les scrollbars (c'est moche, mais au moins c'est fonctionnel).

    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • Merci à vous :)
    Par contre, je me rends compte qu'en lecture, il semble que des lignes disparaissent... (les divs qui sont mal taillés). C'est dommage parce que ça nuit gravement à la lecture... Allez hop, je vais signaler le bug.

    · Ago about 8 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • Décalé, en effet! Bien joué!

    · Ago about 8 years ·
    Vava orig

    Wilou Riamh

  • See more comments
Report this text