Putain que je t' aime...

Patrick Gonzalez

Peinture Tomas Hrivnac

Putain que je t'aime...

Comment donc le dire de manière élégante,

en mots tendres, légers, en formules brillantes.

quand tout au fond de moi, comme une plaie béante,

ce fou désir de toi déraisonne à l'attente.


Putain que je t'aime...

Regarde les mes mains qui vibrent, impatientes,

s'égarent à tes rondeurs en courbes flamboyantes,

dessinent l'infini en arabesques obscènes,

en caresses profondes, en émouvants blasphèmes.


Putain que je t'aime...

Laissez moi te le dire au lumineux silence,

te l'avouer enfin, la tendre appartenance,

nos chairs enfiévrées à d'hérétiques errances,

toi, moi, abandonnés aux aubes jouissantes.

Report this text