Quand les Mois s'enmêlent...

sophie-l

Il était une fois un joli mois de Décembre vêtu d’un long manteau blanc immaculé, soufflant une brise glaciale sur les petits humains bleuis de froid.

Il aimait à observer leurs claquements de dents, leurs tremblements incontrôlés ou bien encore les volumineuses pelisses dans lesquelles ils s’emmitouflaient dans l’espoir de l’empêcher d’atteindre leurs corps blancs et frêles.

La nuit, il s’amusait à couvrir les sols d’un parterre dangereusement glissant et riait de voir ces petits gnomes, à peine réveillés et engourdis par son froid, s’évertuer à avancer tout en évitant la chute fatale.

Parfois, de façon la plus sournoise, il soufflait dans leur dos avec une telle force que sa pauvre victime, de surprise, tournoyait sur elle-même pour atterrir à grand fracas sur la chaussée verglacée.

Il partait alors d’un tel rire que de gros flocons se mettaient à tomber lourdement sur le nez rougi de ces créatures imberbes.

-          Cela suffit, lui criait sa mère, le mois de Juillet. Ce n’est pas parce que je suis clouée à la maison à garder Novembre et Janvier que tu dois commettre les pires bêtises ! Tu vas voir ce que tu vas prendre si je sors !

Mais Décembre s’en moquait, sa mère était si frileuse qu’elle ne se risquait que très rarement dehors. En revanche, son père, c’était une autre affaire !

Monsieur Février, assez court sur pattes à cause de ses 29 jours, était un mois redoutable. De nature plutôt gaie et ensoleillée, ses colères n’en demeuraient pas moins aussi violentes que soudaines.

Or ce coquin de Décembre continua ses facéties, papa Février s’étant absenté pour ramener du bois à son épouse qui se les gelaient méchamment en tentant de réchauffer Janvier, sa dernière née.

Mars pleurait toutes les larmes de son corps à cause d’Avril qui l’entortillait dans ses fils alors que Mai n’en faisait qu’à sa tête, enquiquinant Août qui suait à grosses gouttes.

La Mère Juillet en eut assez et maugréa contre Février qui n’était jamais là quand elle avait besoin de lui. Plantant Janvier dans les bras de Novembre, abandonnant sa marmaille tour à tour frissonnante, bouillante ou larmoyante, elle claqua la porte et partit à la recherche de Décembre, histoire de lui chauffer les oreilles.

A la vue de sa mère, celui-ci, incrédule, ne moufta pas. Mal lui en pris, Juillet en profita pour le tancer de belle façon si bien que son manteau blanc pris une teinte grisâtre puis se transforma en une boue visqueuse dans laquelle il pataugeait maladroitement.

Le soleil de Juillet brillait intensément tant son ire était grande, si bien que son dadais de fils ne résista et sentit fondre ses dernières résistances.

Sur ces entrefaites, Février regagna son domicile et découvrit avec stupeur qu’il s’était produit un net dérèglement climatique en son logis :

Janvier, que Novembre avait refilé à Juin, avait collé un rhume à cette dernière ; Avril s’était fait la belle avec Octobre, le fils du voisin ; Mai séchait tant bien que mal les larmes de Mars ; Août jouait avec des allumettes et Septembre regardait tout cela d’un œil morne et brumeux.

-          Mais qu’est-ce que c’est que cette pagaille, s’écria Février, furieux. Où est votre mère ?

Sans attendre la réponse – que les mois eurent été bien incapables de formuler – il se rua dehors et découvrit, attendri, Juillet dans les bras de Décembre, tous deux baignant dans une mare de larmes tièdes.

S’approchant doucement,  il prit son épouse par la taille et lui murmura tendrement :

- Etre parents... De quoi s'enmêler les saisons!

  • Ben le voilà, le réchauffement planétaire. C'est pas la peine de chercher plus loin. MM les climatologues, z'êtes enfoncés par ce récit aussi joli qu'ingénieux !

    · Ago about 7 years ·
    Photo du 57301621 05    15.55 orig

    le-fox

  • Oh quelle famille ! Jolie valse des mois en émoi !

    · Ago about 7 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • Une très jolie trouvaille, Sophie...Il n'y a plus de saisons !-)

    · Ago about 7 years ·
    Pascal 3 300

    Pascal Germanaud

  • Je prends le pari que ce texte figure en coup de coeur WLW demain !

    · Ago about 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • Jolie fable CDC

    · Ago about 7 years ·
    Yin   yang   2016

    Patrice Merelle

  • J'aime ce texte au mois de mai! Bravo!

    · Ago about 7 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

  • Un grand bravo !
    Y a plus d'saisons ma pauv' dame !

    · Ago about 7 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • Quand les solstices et les équinoxes s'acoquinent sous la plume de Sophie, ça donne un bulletin météo à faire pâlir les plus endurcis des présentateurs !
    Bravo !

    · Ago about 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • tres sympathique j'aime beaucoup

    · Ago about 7 years ·
    521754 611151695579056 1514444333 n

    christinej

  • Bravo Sophie, on se laisse prendre avec délice à ce très joli méli mélo d'émois. Top!

    · Ago about 7 years ·
    Locq2

    Elsa Saint Hilaire

  • Sophie, décidément vous êtes à l'aise dans tous les genres, je vous en veux un peu de ce "conte à rebours" qui nous rappelle que l'hiver n'est pas loin, mais cette saison nous permettra de vous lire emmitouflés et au chaud. Qu'écrire d'autre, bravo tout simplement. PS pour répondre à votre agréable commentaire sur "Carte postale", oui je me fais un peu rare sur wlw mais cela ne saurait durer ;-)

    · Ago about 7 years ·
    Mouette des iles lavezzi orig

    valjean

  • superbement écrit et idée géniale !

    · Ago about 7 years ·
    Img 5684

    woody

  • c'est supermignon ce tour de l'année

    · Ago about 7 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • Quel joli mélimélo de mois emmêlés nous avons là....
    cdc pour la ritournelle qu'ils nous fredonnent...et l'auteure qui les mit là...

    · Ago about 7 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • si en plus l'émoi est de la partie !
    cdc

    · Ago about 7 years ·
    Tyt

    reverrance

Report this text