A la recherche du Prince Charmant

lubine-marion-ruaud

Quand on est petite, on nous apprend, à nous, les filles, que le Prince Charmant, THE MEN OF MY LIFE, arrivera sur son cheval blanc.
Moi je l’ai pris à la lettre de la page du bouquin, et je me suis mise à l’équitation. Pour pallier à l’éventualité où il me prendrait en croupe, histoire de ne pas avoir l’air cruche.
J’ai même acheté un cheval noir, pour aller avec, et me promettre de belles cavalcades. Ouep !
Mais plus tard on apprend que les cavaliers, la plupart du temps, sont gay… ou alors ils finissent par tromper leur femme. 8 chances sur 10, alors bon, on en rabat sec.
J’ai donc cherché ailleurs.
Il y a le pote. Le bon pote qui cherche tellement à vous être agréable, qu’il vous propose sans ménagement du sexe, à ne pas confondre avec tendresse s’il vous plait, en attendant que vous trouviez chaussure à votre pied (moi je chausse du 40,5. Paraît que les demi-pointures, ça se fait plus. Merde.) Comme c’est délicat, comme c’est charmant. Mais s’il est un bon pote, ce n’est pas pour rien. C’est souvent que le bon pote, ben physiquement, ça l’fait pas. Et qu’une nana, elle a besoin d’un minimum d’attirance physique et d’affection pour finir à poil dans un lit avec de la peau d’homme à proximité. Enfin, d’après ce que je sais des filles. Je peux me tromper ! Et puis ça gâcherait tellement notre amitié. Non, vraiment restons-en là.
Il y a le collègue. Cette race tout sourire par devant, mais dès le dos tourné vous reluque le derrière en regrettant déjà, soit que ce fameux derrière ne ressemble pas du tout à ceux des nanas sur calendrier d’atelier, soit qu’il appartienne à la fille du patron, et que par conséquent, ce sera quand même très difficile de l’avoir entre ses mains, mais qu’on peut bien prendre les paris avec vocabulaire fleuri à l’appui, car ce serait vachement trippant ! Et puis parler boulot du soir au matin, non merci. Allons voir ailleurs si j’y suis.
Il y a le gay. Mais le gay qu’on n’a pas vu qu’il était gay. Le gay somme toute très masculin, avec cette part de féminité qui fait craquer les filles. Alors on s’élance, toute ravie d’avoir trouver, peut-être, sa pantoufle de vair, on y va le cœur à cent à l’heure, on ose prendre son courage à deux mains, et on invite, et…  la douche froide mes amis ! Mais c’est que vous n’avez pas du tout les bons atouts ! Mais alors, là ! Pas du tout du tout ! Il vous regarde comme si vous étiez une femme. Le pire, c’est que vous en êtes une. Mais lui vous regarde comme si moi, je regardais une femme ! Hélas, cent fois hélas… mais ça vous guérit vite, car de toute façon, vous ne pouvez rien y faire. Pas besoin de maquillage, pas besoin de belle robe, pas besoin de maigrir, rien, ça ne sert à rien. Pas besoin de batailler, rien à espérer. Et quel bon pote ça devient !!!
Il y a le plus vieux. Celui qui vous dit à chaque fois qu’il vous voit : « Haaaaaaaaa ! Si j’avais vingt ans de moins…………………… ! » Ben, ouais… mais non, celui-là ne comprend pas, ne se visualisant qu’avec seulement quelques rides en plus, que s’il avait même trente ans de moins, il ne passerait même pas la barre du numéro de téléphone donné. Il y en a des beaux, des vieux, j’dis pas. Mais ceux-là en général vous considèrent comme leur fille, de manière tout à fait logique. Et / ou, sont encore / de nouveau mariés, et bien dans leur couple.
Il y a le marié. Donc le marié mal marié. Ou malade d’aventures. Ou plus envie d’être marié, mais qui ne peut quand même pas quitter sa femme. Le marié, c’est la plaie. Dans tous les sens du terme. La plaie ouverte, et la plaie parce qu’on ne peut pas s’en défaire. Parce qu’il vous donne l’impression d’être aimée, l’impression d’avoir quelqu’un qui pense à vous, mais il n’en est rien du tout. L’homme marié ne pense qu’à lui, qu’à son propre plaisir, avec quelques ponctuations de « Je culpabilise, il va falloir qu’on arrête. Tu me comprends ? » Hou ! Mais qu’est-ce qu’on comprend ! On est culpabilisé également, même si on déteste la moitié légitime ! On en veut à lui, à elle, et même aux gosses si il y a ! Et pourtant on y revient ! Au moindre appel, à la moindre attention, on se dit que ce coup-ci c’est le bon, c’est le coup qui fera chavirer son cœur, alors qu’encore un coup, pour le coup, c’est le notre qui se noie à nouveau dans nos larmes et son sperme mélangés. Parce que l’homme marié n’a que cela à donner. Son sperme. Mais attention, sous contrôle. Fin de l’expérience.
Il y a le pas amoureux. Ce qu’il y a de bien, c’est qu’avec celui-ci, ça se ressent très vite. Il n’est pas amoureux, mais franc. Pas besoin d’attendre longtemps. Bien sûr on espère un peu que ça évolue, on y met du sien. C’est là que rentrent en jeux nos gadgets beauté, nos accessoires lingerie, nos palliatifs culture G parce que visiblement, auditivement, et tactilement d’ailleurs, ce qu’on est déjà, ça ne suffit pas. Mais le pas amoureux ne persévère pas longtemps. Il se lasse, et se casse. Alors, on prend plus ou moins de temps, mais on finit par s’y faire. Au suivant !
Il y a le pas prêt. Alors là, nous avons notre champion toute catégorie. Le pas prêt qui croit qu’il n’est pas prêt. Mais en fait il n’est pas prêt… à être avec vous précisément. C’est le pire parce qu’il prend son temps, quand même, il essaie un peu, le temps que vous vous attachiez, le temps d’y croire, avant de tout vous balancer, comme ça, sans que vous ayez eu le moindre soupçon sur sa « pasprêtattitude » ! Mais le pire c’est qu’il est sincère ! Il ne se croit pas prêt du tout, avec aucune femme ! Et nous, les femmes, on rigolerait bien volontiers de cette naïveté, ou cette bêtise, ou ce mensonge, si on n’était pas en train de pleurer toutes les larmes de notre corps et à commencer déjà à nous remettre en questions et à nous demander ce qui ne va pas chez nous. Parce que le pas prêt, en fait, c’est le pas amoureux dans sa toute puissance, mais qui s’ignore. Le pas amoureux pas franc. Le pas amoureux qui soi-disant se cherche encore, qui a de grands trucs et de gros machins à régler avec lui-même avant de pouvoir partager. Le pas amoureux qui n’est pas près de l’être, et avant un graaaaaand bout de temps, si vous voyez ce que je veux dire. Le pas prêt qui bizarrement l’est tout à fait après un gros mois de demi-jeûne avec une autre fille qui est arrivée d’on ne sait où, mais d’une autre planète sûrement pour avoir eu tous les traits de l’infirmière qu’on ne pouvait pas être. Ben là ma vieille, encore un pas prêt qui s’est bien foutu de ta gueule… Avance, ou crève, mais fais quelque chose.
Je ne dirai rien sur le plus jeune, il rentre souvent dans la catégorie Pas Amoureux, ou surtout Pas Prêt, ce qui revient donc au même.
Parfois on peut cumuler, par curiosité, ou par pêchés de jeunesse, plus vieux et marié, collègue et marié, pote et gay, mais les emmerdements se cumulent aussi, hé oui. Ben faudrait pas être naïve non plus, hein.
Bon, je crois que j’ai à peu près fais le tour des « potables », parce que le violeur, le qui cogne, ou l’incestueux, ils ne méritent même pas qu’on parle d’eux.
Mais avec tout ce panel, tout ce catalogue, il est où MON Prince Charmant ? Hein ?! Faut pas trente ans pour changer les fers quand même !? A mon avis, il n’a pas un cheval équipé du TomTom, parce qu’il a dû se perdre quelque part, c’est pas possible. Ou alors il a piqué le cheval de Barbie, et elle est en train de lui faire un procès !
Enfin, j’espère tout de même qu’il est né, parce que si ça continue, c’est moi qui vais finir par dire : « Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! Si j’avais trente ans de moins…………………. ! »


Août 2012
  • Misère, qu'est ce qu' on prend, les gens masculins! Je n'ai pas de cheval (chuis monté une fois sur un, toute l'écurie en rigole encore!). Vous savez quoi? l'homme, il prend son désir pour une réalité. Alors, votre texte, il est juste et vrai. Si j'avais trente ans de moins, j'apprendrais à monter à cheval. Ben oui, parce qu'aujourd'hui, chuis un retraité qui n'a pas été Prince Charmant. Et le vélo électrique à la place du cheval, ça vous dit?

    · Ago over 6 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

  • la conquête du prince charmant reste éternelle....j'adore !

    · Ago about 7 years ·
    Thy48vqjok

    catysleep

  • Bon j'ai un peu de retard pour les remerciements !

    NILO : merci pour le CDC ! Je profite tellement du cheval que je suis en train de voir pour en acheter un 3ème !

    Yann : ho ! merci pour la comparaison avec Bridget ! J'aime beaucoup l'humour, même parfois grossier, qu'on y trouve !

    Arthur : n'importe quel animal est le meilleur ami de la femme... même l'homme, finalement ! Merci pour le compliment !

    Sugar : de rien ! Ravie de t'avoir délectée !

    Joëlle : je suis contente de t'avoir fait sourire ! J'ai un souci avec la pièce jointe, peux-tu me la renvoyer ?

    Lyselotte : merci pour cdc, et merci d'être venue me lire ! Et merci pour le compliment !

    Chiarra : merci d'avoir rigolé ! Pour celui que tu rajoutes, je l'ai connu, effectivement, mais il y a trop longtemps pour que je m'en souvienne ! ;-)

    Jean : Merci beaucoup !

    Kira : Merci pour le compliment.

    Mathéo : c'est bien, il faut savoir rire de soi, c'est important ! ;-) Merci !

    · Ago over 7 years ·
    Dsc 3658 3 orig

    lubine-marion-ruaud

  • J'ai bien ri! Et plusieurs fois, il s'agissait d’auto-dérision :o

    · Ago over 7 years ·
    Matheo 500

    matheo

  • Bien écrit, amusant et agréable à lire. Indubitablement une belle production.

    · Ago over 7 years ·
    Dr.house avatar1 orig

    kira

  • Super !!! j'ai rigolé du début à la fin !!! tout à fait d'accord avec toi pour les catégories ! j'ajouterais juste celui qui est prêt et amoureux, celui qui physiquement nous plait et avec qui on s'entend bien mais oh misère !!! on ne l'aime pas au final !!! voilà retour à la case départ... ;o)

    · Ago over 7 years ·
    Photo  15  300

    chiarra

  • J'ai adoré aussi !! très bon et finement observé !
    je cdc

    · Ago over 7 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • J'ai adoré ! C'est tellement ça ! Merci pour ce petit moment fort agreable

    · Ago almost 8 years ·
    Blaue blume sugar bath

    sugar

  • le cheval est le meilleur ami de la femme! Joli texte truculent que j'ai bien apprécié.Merci.

    · Ago almost 8 years ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

  • tiens ça me fait penser au journal de Bridget Jones, l'humour réaliste est bien réussi. Bravo.

    · Ago almost 8 years ·
    Sans titre 150

    Yann Sayr

  • C'est quand tu ne l'attends plus... En attendant profite bien de cet animal merveilleux qu'est le cheval ! Encore Bravo pour ton humour. CDC

    · Ago almost 8 years ·
    Version 4

    nilo

  • NILO : merci ! pour l'instant mes histoires avec mes chevaux tiennent bien la route ! Par contre, je me range de plus en plus au conseil de Mystéria : arrêter de chercher le Prince...

    Alice : super ton commentaire ! Ca me rassure de constater qu'il n'y a pas que moi qui "galère" ! Et j'ai une très bonne ouïe : dès que les trompettes sonnent je me jette sur le cheval !

    Mystéria : merci pour le coup de l'inventaire ! Je me range de plus en plus à ton conseil...

    Sweety : tu as le pseudo d'un de mes chevaux ! Merci d'avoir visité mon texte et de lui trouver tout plein de bons points ! Et merci pour le CDC ! Bon, je ne désespère pas ! ;-)

    · Ago almost 8 years ·
    Dsc 3658 3 orig

    lubine-marion-ruaud

  • bon tous les bons mots sont pris alors je dirais trop kiffant, réjouissant, amusant avec plus qu'une pointe de lucidité...et sans exagération:)
    mes préférés le pote, le gay (o désespoir de tomber folle amoureuse d'un mec qui jamais ne te regardera) et l'homme marié ^_^ CDC
    Mais Charmant existe...enfin je crois

    · Ago almost 8 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • j'ai adoré! très bel inventaire Lubine!
    mais je crois que tu devrais surtout te dire que, non, le prince charmant n'existe pas! après tout, existe-t-il des princesses charmantes? Rien n'est moins sûr! ;-)

    · Ago almost 8 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

  • Voilà un beau catalogue... et je crois les avoir presque tous rencontrés ! Ah mais en fait si ça se trouve, c'est un rite de passage pour mériter le vrai prince charmant, genre il faut passer toutes les étapes du garçon-impossible-à-être-prince-charmant, et ils sont nombreux hein, avant de trouver LE bon, le nôtre quoi (c'est mieux que de croire qu'on est un peu gourde d'avoir loupé les trompettes qui sonnent son arrivée prochaine sur son blanc destrier). Vraiment jubilatoire ce texte, je crois que le pas-prêt c'est vraiment le pire, on devrait lui donner la médaille de l'anti-prince-charmant ! Jubilatoire ce texte, cruel et vrai, donc terrible quoi :) Bravo !

    · Ago almost 8 years ·
    Img 3458

    Alice Neixen

  • Vraiment bien vu et drôle à souhait... Mais les histoires d'amour finissent toujours mal même quand on a trouvé le bon et le cheval avec...
    Et oui cela peut arriver Lubine. Patiente !

    · Ago almost 8 years ·
    Version 4

    nilo

  • Mathieu : Merci ! Effectivement, je vais peut-être essayer les petits chevaux de Camargue !

    Bleuterre : merci !

    Christine : merci ! et merci pour le CDC !

    Wen : merci ! des exagérations ? ha bon ? où ça ? j'vois pas du tout ! ;-)

    · Ago almost 8 years ·
    Dsc 3658 3 orig

    lubine-marion-ruaud

  • Très bon inventaire. Drôle et lucide bien que légèrement excessif sur certains aspects. Ça me donne envie de faire un tel exercice sur les femmes... Qui sait un jour !

    · Ago almost 8 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • vraiment tres bon et amusant cdc pour moi bravo

    · Ago almost 8 years ·
    521754 611151695579056 1514444333 n

    christinej

  • j'ai trouvé ce texte drôle, rondement mené.... sympa !

    · Ago almost 8 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

Report this text