Me casser

Apolline

Le Je sera toujours un Jeu

          Toc toc je peux ? J'ai demandé à sa porte. Derrière, des pas engagés m'ont suffi. Alors je suis rentrée. Il s'est assis dans son canapé pour me contempler. Il n'avait pas cessé de pleuvoir. Mon imper était trempé. Debout devant lui, je l'ai fait glisser à terre en lui disant que j'avais beaucoup pleuré, souvent, longtemps, que je n'aimais pas du tout m'apitoyer, que les pleurs, ça me dispersait, qu'ils me faisaient même gronder. Oui gronder comme le tonnerre avec une colère d'éclairs que je voulais rayer.  Il n'a pas bougé, ses yeux penchés sur ma longue robe rouge zébrée trop fermée. Les bretelles tirées, je l'ai fait glisser en boule sur le tapis. Je lui ai dit aussi que je contenais vraiment trop les choses. Des choses qui ressemblaient à la peur de lui, peut-être l'absence, peut-être l'abandon, l'indifférence aussi. La peur de découvrir un éclat noir dans le regard, de mains impatientes posées sur ma peau. Dans un geste précis, j'ai retiré brusquement mes escarpins. Des cailloux ont jailli sur le sol. Il a baissé les yeux sur mes pieds que j'avais peints à l'extrémité en bleu. Ma voix grave s'échappait pour affirmer encore ma peur de lui, que j'avais dû la fuir, mais que je m'étais perdue dans la nuit, que c'était compliqué de marcher sans lui, que j'avais l'impression qu'il me manquait une partie. Comment me reconnaître, telle que je suis ? Puis, j'ai soulevé mon corps, oui, je suis sauvage. J'ai enlevé mon slip, oui, je suis fragile.  Mon soutien-gorge dégrafé s'est incliné pour tomber en légèreté, oui, regarde, je me suis abîmée, pour ne plus me toucher, pour ne plus me faire toucher. Ne plus avoir à rougir, à pâlir, à servir, ne plus RIEN sentir. Car un homme, ça peut violer, avec sa voix, avec sa bouche, avec ses mains, avec ses doigts. Avec son sexe comme un réflexeUn homme, ça peut se taire aussi. Ne dit-on pas que la plus grande des violences est le silence ? J'ai repoussé des pieds, les cailloux sur les côtés. J'ai toujours peur d'être dévorée, de me faire manger. Tout cru. Vois-tu, je suis là, maintenant nue devant toi. J'ai rajouté tant de complexes sur mon corps et dans ma tête…  Mais mon ventre, il se vexe. Il me pique, il a mal et il me fait mal. Je ne sais pas ce qu'il veut, ce qu'il réclame. Il se plaint, il se vide. Je le maintiens, diaphane. Mais il braille un langage inconnu. Je deviens aveugle et sourdingue. J'ai saisi mon bandeau sur les cheveux pour le poser sur mes yeux. Je n'arrive même plus à articuler. Je ne pense qu'à me casser. Sur le tapis, je me suis effondrée, démantibulée.


  • Superbe ! Une femme ça peut émerveiller, avec sa plume, avec ses maux

    · Ago over 5 years ·
    027 orig

    Chris Toffans

  • Magnifique... Poignant. Des mots tranchants et une fragilité incommensurable. J'adore ! Bravo.

    · Ago over 5 years ·
    Img 3458

    mamzelle-plume

    • Merci Mamzelle plume, pour ton élan et tes ressentis qui me touchent...

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Merci à toutes qui écrivez de faire un peu mieux comprendre à un rustaud comme moi, votre fragilité. Parfois vous semblez toutes si fortes...

    · Ago over 5 years ·
    Bonnet d ane ecolier 768x1024

    dary-crawl

    • Merci à Toi, sensible Dary d'être passé !

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Chanson pour toi à venir

    · Ago over 5 years ·
    10

    gill

  • du coup je te donne le mien

    · Ago over 5 years ·
    10

    gill

    • Rhô non, reste comme tu es, tu es parfaite :) Chante moi une chanson de ton cru plutôt ;)

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Quand fébrilité, fragilité, violence s'entrechoquent dans une âme, ça donne un coeur qui pleure, un corps qui hurle

    · Ago over 5 years ·
    10

    gill

    • Belle Surprise de te voir ici très chère Gill !

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Attention fragile, Je suis très touché par le poids gracile et grave de tes mots. Juste une petite coquille sur le soutien-gorge dégrafée, ne cachez pas ces desseins que je ne saurais voir. A te relire, avec toujours le même plaisir.

    · Ago over 5 years ·
    Mouette des iles lavezzi orig

    valjean

    • Merci Toi et pour l’agrafe aussi ;)

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • De très beaux éclats, je trouve, c'est à la fois un peu brumeux et trouble et c'est ce qui fait tout le charme.

    · Ago over 5 years ·
    Avat

    hel

    • Le plaisir de te lire aussi :)

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Super beau texte! découverte du jour petite Apolline qui vient de mon pays!

    · Ago over 5 years ·
    318986 10151296736193829 1321128920 n

    jasy-santo

  • L'Amour, ce satané... Quand on y est accroché, c'est foutu.

    · Ago over 5 years ·
    Img 0483

    mark-olantern

  • Un texte bien tourné, un texte fort sur la fragilité

    · Ago over 5 years ·
    027 orig

    Chris Toffans

    • Merci pour ton Retour Chris ! :)

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Très joli(e).
    Un texte qui bouscule!

    · Ago over 5 years ·
    Un inconnu v%c3%aatu de noir qui me ressemblait comme un fr%c3%a8re

    Frédéric Clément

    • Ta venue ici l'est aussi.
      Merci Fred !

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Oh rage ! Voilà un texte du tonnerre de Dieu! Passant souviens-toi! ;-))) J'ai pensé à toi, sur ma route, un village: Boutenac-Touvent...Kiss

    · Ago over 5 years ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

    • Sacré Toi ! sur mon chemin, je te souffle joyeusement un baiser de ma main :)

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

    • Donc tu n'es pas loin de moi.... kiss

      · Ago over 5 years ·
      One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

      vividecateri

    • Ce n'est pas le bon chemin PACA C'est loin!!!!Snif

      · Ago over 5 years ·
      One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

      vividecateri

  • Beaucoup plus de douleurs qu'il n'y paraît dans ce texte émouvant, bravo à toi

    · Ago over 5 years ·
    W

    marielesmots

    • Pour ta finesse sur le fil de tes lectures, Bravo aussi :)

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • C'est par le petit chemin aux cailloux, deuxième porte à droite au fond du parc... Le tapis est Persan. Le toutou ne mord pas !

    · Ago over 5 years ·
    Portrait cretin des alpes

    effect

    • A l'écrire comme ça, fais gaffe, il va y avoir du monde chez toi ;) ... Une teuf WLW, why not !!!

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

  • Super bien trouvé le "Avec son sexe comme un réflexe…". Et le bonjour à Christophe.

    · Ago over 5 years ·
    Cp

    petisaintleu

    • Merci cher Ami, pour le vôtre (réflexe) d'avoir saisi ce texte !

      · Ago over 5 years ·
      Photo0486

      Apolline

Report this text