VANESSA -Extraits-

franek

Extrait d'une nouvelle en cours d'écriture

                                VANESSA

Vanessa cherche son paradis (ne pas y voir d’allusion hâtive), c’est-à-dire un boulot en C.D.I. (Contact Durement Impossible) depuis la fin de ses études, un bac de technicienne de surfaces, toutes les surfaces étudiées avec soin et attention, en poche de son sous-tif surdimensionné au push-up et autres artifices plastifères. Elle a bon espoir d’obtenir le saint Graal lors de son prochain rendez-vous dans une boite de consulting en têtes chercheuses de poux dans le citron des citoyens lambda. En effet, depuis que son céans cire les bancs de la fac, elle a acquis une certaine expérience du cirage de pompes et de la brosse à reluire, elle espère achalander le client potentiel.

          Charles-Albert Geçaitout, fils de ministre en rupture de marocain, vient à la suite d’une décision du C.A. (Caste Amnistiable) d’une multinationale en recrutement dont son paternel est le patron, d’être nommé adjoint au P.D.G. (Peinard Dans la Galère), il doit embaucher une femme de ménage, un test pour monter dans la hiérarchie.

          Leur rencontre se présente sous les meilleurs auspices (médicalement parlant), l’entrevue entre le bras droit du boss et les bras de la championne du balai fut exceptionnelle. En voici le récit vu au travers d’un trou de serrure complaisant par un voyeur compulsif.

          Dès l’entrée de Vanessa, Charles-Albert, devant cette réincarnation de Marilyn, vieux phantasme de son adolescence boutonneuse et masturbatoire dans le dortoir de son pensionnat helvétique, le disjoncteur de sa libido refoulée aux pieds des convenances fit ‘’tilt’’. Le courant passa trop fort et le survoltage lui coupa les moyens très médiocres qu’il possédait. Le coup de foudre l’électrisa au point de court-circuiter ses neurones d’une façon définitive et irrémédiable au corps de son intellect. Pour justifier un tel comportement je dois vous décrire Vanessa : imaginez un clone, une hybridation virtuelle de la maitresse de J.F. Kennedy et de la Bardot, avec un soupçon de la Casta fioriture de l’esprit, un zeste de page centrale de Play-Boy agrémenté de centimètres en rab aux endroits stratégiques, le tout en 3 D.  Là, maintenant si vous avez intégré tous les paramètres, vous êtes dans la réalité.  Le rêve devenu concret et palpable, une bimbo sur roulements à billes et ressorts compensatoires, enfin l’ectoplasme visible de la féminité absolue.

          Charles-Albert, la ganache pendante et les yeux au bord des paupières tel le loup de Tex Avery, regardait évoluer Vanessa dans son bureau, le cerveau en ébullition traversé de pensées contradictoires et plus salaces que sa raison d’ex élève des frères de la congrégation de sainte Nitouche ne l’autorisait. Déconnecté de sa mission de recrutement, ne pouvant pas imaginer cette fille en femme de ménage il cherchait désespérément à l’accaparer, n’osant envisager toutes les idées qui se télescopaient dans tout son être, de la tête aux pieds en passant par le ventre et surtout le bas ventre en rigidification continue, bandé comme l’arc d’Eros prêt à décocher une flèche de plaisir brutal. Vanessa, féline ondulante dans son fourreau de satin rouge,  perchée sur des talons échasses landaises, la crinière cuivrée d’un blond indéfinissable (vénitien peut être ?) ruisselante sur ses épaules dénudées, s’avança vers le fauteuil tendu maladroitement par Charles-Albert. Elle ressentit immédiatement le trouble de ce post ado pré pubère, à voir l’hypérémie de son faciès simiesque, sûre de sa séduction elle poussa l’avantage au paroxysme de ses possibilités. Prenant le pose, elle se glissa dans le siège moelleux en levant plus haut que nécessaire les genoux  découvrant ses cuisses lisses et dorées d’un duvet captant les rayons de soleil inondant la pièce. La bouche arrondie, les yeux porcelaine fixes, en attente d’une question que Charles-Albert conservait dans sa pomme d’Adam yoyotant le long de son cou,  la souris guettait le matou recroquevillé derrière le bureau, d’une délectation non contenue. Elle d’habitude plutôt réservée, devant l’enjeu de ce job indispensable à sa survie avait décidé de mettre tous les atouts dans sa poche (disons dans les bonnets) de ses avantages généreusement fournis par une nature dispendieuse, elle retrouvait les réflexes de femelle auprès du mâle sevré de sensualité

  • sans huile, la délectation se profile,...

    · Ago about 7 years ·
    Fond d ecran 4 orig

    nephelie

  • Moi aussi comme Marina, Franek la suite!

    · Ago about 7 years ·
    13335743 1312598225434973 3434027348038250391 n

    Colette Bonnet Seigue

  • non ume^petite nouvelle mais emporté par l'élan sait-on jamais lol!!!!

    · Ago about 7 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

  • CDC pour le CDI de Vanessa, mais cela commence bien, vu la ligne de ton héroïne. Nous attendons, si tu le veux, la suite, car si c'est un livre que tu veux publier, tu ne peux tout dévoiler et je l’achèterais.

    · Ago about 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • L’embauche qui débauche...En attente de la suite !
    CDC

    · Ago about 7 years ·
    Img 7811

    Michele Hardenne

  • Vite une suite. CDC et coeurs.
    Cher Franek, Je continue à vous tous lire, mais je suis si nulle, et j'aime tant les coeurs, je n'en ai plus... je suis si désolée, donc je me fais oublier.... côté littétaire...
    Plus beaucoup de personne ne me met de choses. Sniff, ouin.

    · Ago about 7 years ·
    Avatar

    Helene Bartholin

  • Ah oui ! C'est bien ça. Moi qui reviens ici aujourd'hui après une longue absence sur ce site je suis décidemment bien accueilli par tout ce que vous vous avez écrit.
    Cependant je pense que j'aurai du mal a rattraper mes semaines de retard.
    La suite est-elle déjà écrite ?

    · Ago about 7 years ·
    Wlw

    simon-rainner

  • quelle écriture, le style, le verbe, tout est présent pour nous offrir un super livre ^^ J'adore !!! et j'en veux encore ... ;)

    · Ago about 7 years ·
    000000

    insane

  • Une suite ensuite d une Vanina des Bars,boue,YEAHHH,qui a Bill,rajusté des pieds za la cravate avec une boutonnière ornée d un tit tir jus un tantinet parjure,bla bla bla,
    Vanina qui,de la suite et de la salive dans sa jupe toute Vert,e,au corps,propose la botte a Bill,SI,ca le botte Texan ou tourne dos,avé un tit fond Muse,ical,
    elle dit a Bill,éééé Man présent pré,i,al denté,je m appelle Vanina ici bas,et ma cousine elle,s appelle,LaFille,ettt si tu l entendais quand dans son studio,elle chante,,Dans mon appartement,,bein Bill,tout tout en rouge ovale,heu,de préférence,encore Bravo,Bonne soirée a Toi.

    · Ago about 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • Ma Craven Winfield finish,woulahhh,la,la,la,toujours sur mon pixel zécran d ovale,bein,
    y avait,Bill,e,entète,qui,assis d osier séant a son BIC BIG BBure,OOHHH,ettt des étoiles plein les plis d un oripeau de toile turgescent,ses iris tout tout wesh wesh GO Marquis in white house,CLIC CLAC fanfare Minolta soucoupe sous sous son tit bureau heu,burn,e,out,ettt
    l éclat mouth pourpre,d une tite Lady soubrette,Mot,nika,assidue assistante en in,génue,flexion mastication,

    · Ago about 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • Bravo,c est Top Extra,et hyper confiant pour une suite hypra Havane,bain,
    sur une seconde lecture,en allumant une Winfield,bein woulahhh,soudain derechef,
    mon écran et ses pixels,tout tout caniche Vanity fluo tout tout ovale,in,on,on,ettt la,la,la,
    sur trois phalanges chevalets et un fusain pène,I,SI,line,de 7 volutes,bein,une suite aux tentures toutes toutes de variantes vahiné Vanina,qui déja valide pour revenir,ettt a toute suite,.

    · Ago about 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • Ce texte est un pur délice. Très impressionnant de lire un des tes textes -autre que poésie- mais qui a la même prose puissante et évocatrice. CDC et j'ai bien hâte de lire la suite !

    · Ago about 7 years ·
    Image

    Alain Le Clerc

  • Le balai rose.

    · Ago about 7 years ·
    30ansagathe orig

    yl5

  • c est super..la suite.

    · Ago about 7 years ·
    Avatar

    Helene Bartholin

  • CDC j'attends la suite avec impatience

    · Ago about 7 years ·
    Img 4806 orig

    la-vie-en-rose

  • Bravo, on imagine très bien la playmate, le satin rouge et tout et tout ...
    Vivement la suite ...

    · Ago about 7 years ·
    Flottins orig

    sophie-dulac

  • Toutes la maestria de ta plume...
    Bonne écriture de la suite !

    · Ago about 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • La suite est attendue

    · Ago about 7 years ·
    Image

    Philippe Larue

  • CDC

    · Ago about 7 years ·
    Yin   yang   2016

    Patrice Merelle

Report this text