La ballade du Jeudi

sophie-l

Le supermarché est son ami : C’est le seul endroit où elle se rend toutes les semaines sans faillir depuis plusieurs années. Même ses meilleures copines n’ont pas le droit à une visite aussi régulière…

Malgré ses tentatives de stockage en masse, elle s’y retrouve immuablement tous les Jeudis, poussant son caddie parmi les rayons qu’elle connait par cœur. Elle y est comme à la maison !

Téléportée dans un épisode de X-Files

Sauf que l’autre Jeudi, sans daigner l’en avertir, ils ont tout changé : Alors qu’elle allait attraper le pot de Nutella (pour ses enfants, pas pour elle ), elle s’est retrouvée avec une boîte de pâté pour chien. Elle a bien hésité un instant, mais…elle l’a finalement reposée.

L’angoisse l’a saisie, elle s’est demandée si elle n’avait pas été téléportée dans un épisode de X-files (oui, bien sûr, ses références ne datent pas d’hier…), s’attendant à tout moment à voir débarquer l’agent Mulder. Mais non, rien ne s’est passé, si ce n’est de voir les clients affolés courir partout, le désespoir au corps, cherchant fébrilement quelque conserve connue.

Et on les comprend ! Imaginez une seconde qu’en rentrant chez vous, au moment de vous allonger sur votre lit, vous vous retrouviez coincé entre la commode et la table de nuit parce qu’un abruti a tout déménagé sans votre consentement ! On imagine aisément l’ampleur du cataclysme…

« Montre-moi ton caddie… »

Quoiqu’il en soit, après cet épisode déstabilisant, elle a repris ses petites habitudes, naviguant élégamment entre les yaourts et le jambon.

Pour passer le temps, elle observe le contenu des chariots de ses compagnons de courses car, tout récemment, elle a inventé un nouveau dicton : « Montre-moi ton caddie, je te dirai qui tu es. »

Démonstration :

« Tiens, tiens, qu’est-ce qu’elle transporte celle-ci ? Des couches, du lait en poudre, des packs d’eau… A voir ses cernes sous les yeux, elle a du mal à se remettre de ce qui vient de lui arriver. » Elle la regarde, compréhensive, essayant de lui faire passer un message subliminal : « Profite ma fille ! Tu peux encore stocker, tu n’es pas obligée de t’y coller toutes les semaines, tu verras dans quelques années… ».

« Ouh la la, celle-là !! Pas très équilibré tout ça ma p’tite dame. Les calories, vous connaissez ? » Vite, elle fuit, ça pourrait être contagieux.

Et voilà Marion, sa copine ! Ce qu’il y a de bien avec le supermarché, c’est qu’on y rencontre aussi les copines, ça permet de se donner les dernières nouvelles autour des carottes.

Elle tombe des nues à la vue de son chariot : Elle était loin de se douter qu’elle buvait autant…

Stéphanie les rejoint. Elle lui désigne discrètement le contenu du caddie. Devant son air horrifié, elle sait qu’elles auront de quoi alimenter les potins de demain. Prudente cependant, elle recouvre son pack de 36 bières sous les laitues : Une rumeur est si vite arrivée !

Elles échangent quelques propos fondamentaux tels que, « Oh, je ne savais pas que tu venais le Jeudi ! La prochaine fois, on pourrait y aller ensemble, c’est plus sympa ! » avant de repartir à la chasse des promos du jour.

Elle se rend enfin à la caisse, chargée à bloc. Elle fait la course avec l’autre blondasse qui, l’ayant repérée, fonce pour arriver la première. Rien qu’à voir son panier avec ses petits plats allégés, elle pique un sprint et lui passe sous le nez réalisant un dérapage contrôlé du plus bel effet avec son bolide à roulettes. Elle la toise, l’air de dire : « Pas mal, hein ? Prends-en de la graine ! Même à mon âge et fécondée plusieurs fois, t’es pas d’taille ! ».

Elle dépose, sans se presser, chaque article sur le tapis roulant, s’amusant de l’impatience témoignée par cette jeune cadre à l’allure débordée et la moue agacée : « Je travaille moi ! Je n’ai pas de temps à perdre ! »

Hé bien, elle aussi, elle travaille, elle a les courses à ranger, le déjeuner à préparer et elle en passe…

Elle ricane sournoisement quand une employée s’approche de la jeune demoiselle :

- Vous avez une caisse pour moins de dix articles. Celle-ci est réservée aux familles nombreuses.

Elle lève le nez. et tombe sur la pancarte « famille nombreuse » illustrée par une harpie traînant trois mouflets à ses basques… Ah ! Les traîtres ! Encore un truc pour la stigmatiser !

Devant sa facture faramineuse, elle a le droit à 10 jetons pour tenter de gagner une semaine aux Seychelles. Elle les glisse un à un dans la machine à bonheur, cherchant déjà un moyen de faire garder les enfants.

Bip, bip, bip. Elle a gagné ! Les clients s’arrêtent, l’entourent, dissimulant mal leur convoitise. Elle aperçoit sa blondinette verte de rage : Avec ses plats à deux calories, pas de jetons !!! Bien fait !

L’appareil affiche son gain : Un coupon de 3 euros à valoir sur ses prochains achats.

Pas grave. Elle rejouera Jeudi prochain !

  • :-)

    · Ago about 7 years ·
    Image

    mery

  • Je pense que le jeudi d'après, elle croisera la vieille qui veut voir du monde, les lascars qui se font courser dans les rayons, etc.. et la vérité n'est pas ailleurs mais ici..
    Excellent.

    · Ago about 7 years ·
    Images

    compteferme

  • Les courses et le caddie ! Cà revient souvent ! La prochaine fois je vais penser au texte de sophie....et j'aurai un sourire béat en repensant aux lignes bien "garnies" de choses savoureuses et pertinentes !

    · Ago about 7 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • Comme dans la vie avec ce qu'elle a d'incontournable !

    · Ago about 7 years ·
    015

    carmen-p

  • très très drôle! c'est vrai que ça sent le vécu!

    · Ago about 7 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

  • J'aime vraiment beaucoup ce que tu écris Sophie. La comparaison de caddie est instinctive. Il m'est arrivé un truc de ce genre récemment. Une dame était horrifiée par mon caddie plein d'étiquettes Bio pendant que je lorgnais d'un oeil sceptique les saucisses roses sous blister, le surimi et les ravioli en conserve du sien! Quant au prix d'un chariot, je me suis aperçue que globalement, ça se calcule à 120 euros du mètre linéaire.

    · Ago about 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • un bon moyen de faire les courses , une compétition ? en s'amusant, en aparté je m'amuse aussi à examiner le caddy du voisin et à l'évaluer , et je gagne souvent cdc

    · Ago about 7 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

  • @Valjean: Il y a quelque temps, au supermarché, un monsieur a étudié mon chariot et m'a fait cette remarque: "Oh ben celui-là, c'est au moins un 250!". En passant à la caisse, je me suis aperçue que cet homme-là était un vrai professionnel: 252! La France a un incroyable talent...

    · Ago about 7 years ·
    Adam orig

    sophie-l

  • Je croyais être le seul à avoir le vice d'étudier les chariots, j'ai beaucoup apprécié cette ballade du jeudi avec l'humour qui vous sied si bien, Sophie.

    · Ago about 7 years ·
    Mouette des iles lavezzi orig

    valjean

  • Merci à tous pour vos commentaires! Je ne réponds pas souvent, alors, comme j'avais un peu de temps devant moi (j'ai fait mes courses hier), c'était l'occasion! :)

    · Ago about 7 years ·
    Adam orig

    sophie-l

  • Généralement, quand Woody va faire les courses, il m'appelle (et oui, il n'y a pas de jour défini, chaque semaine c'est une surprise, on essaie de varier) et on pratique l'analyse chariotique ensemble.
    On rigole sacrément !
    (et sinon, moi j'adore faire les courses, si, si !)

    · Ago about 7 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • c'est plein d'humour... et criant de vérité ! j'aime !

    · Ago about 7 years ·
    Default user

    petronille

  • Les courses, j'adore ca...si j'envoie chéri faire les courses il ne prend que les choses inscrites sur la liste..aucune initiative!:)
    Excellent texte!

    · Ago about 7 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • Une tranche vie entre deux tranches de jambon: un sandwich que l'on avale en risquant de s'étouffer de rire, si tout cela n'était pas au fond plutôt triste. J'ai beaucoup aimé Sophie ;-)

    · Ago about 7 years ·
    Locq2

    Elsa Saint Hilaire

  • excellent ... mon oeil pourtant masculin pratique aussi l'analyse charriotique ... exercice étonnant !

    · Ago about 7 years ·
    Img 5684

    woody

  • " Montre moi ton caddy, je te dirai qui tu es " J'aime et pour ne rien divulguer
    on peut toujours faire ses courses sur internet :)
    cdc de la part de la nana que je suis et qui se coltine la corvée des courses

    · Ago about 7 years ·
    Img 0285 300

    thalia

  • ça sent le vécu tout ça ma bonne dame , montre moi ton chariot je te dirai qui tu es

    · Ago about 7 years ·
    Img 4806 orig

    la-vie-en-rose

  • Ah l'autre blondasse...et les rumeurs lancées autour de débats fondamentaux !

    Du grand Sophie (ce qui relève désormais du pléonasme). Du Sophie donc...

    En tant que roi des ordures, j'adopte ce dicton : Montre moi ta poubelle, je te dirai qui tu es.
    ...Et où tu vas faire tes courses le jeudi !

    · Ago about 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

Report this text