Sang d'encre

nilo

Quand le coeur s'appesantit
Porté fort par tous ces maux
Que ma plume devient stérile
Elle ne peut coucher des mots
Sur une page blanche docile


C'est un sang d'encre noir
Qui s'agglutine au cerveau
Pour chanter le désespoir
En attendant le renouveau


Des désirs de mots en fuites
Aux confins des incertitudes
Qui hantent souvent les nuits
Sans y trouver de plénitude


Le jour dilue enfin les maux
Et les mots sur la page écrite
Diffusent l'encre du renouveau
Telle une flamme qui ressuscite



                    Wanze, octobre 2013


  • Les mots libèrent, donnent forme à la douleur pour mieux l’apprivoiser.

    · Ago about 2 years ·
    Je t'aime (1)

    tantdebelleshistoires

    • Tout à fait, ils appaisent.

      · Ago about 2 years ·
      Version 4

      nilo

  • Vous possédez un talent fou. Écriture de maître, sensibilité à fleur de peau...

    · Ago about 3 years ·
    1505 partygirljpg 1

    dun-onzo-fi

    • Merci de me rappeler ce texte Fî, en le relisant je me dit que je devrait refaire des poèmes mais il faut que la musique des mots chante à mon oreille car j'écrit souvent d'un trait. Le haïku est plus facile dans ce cas.

      · Ago about 3 years ·
      Version 4

      nilo

    • Oui, ce serait important. Toutefois, il ne faut pas se méprendre sur l'écriture d'un Haïku. L'émotion demeure très condensée. Je vous lirai avec plaisir.

      · Ago about 3 years ·
      1505 partygirljpg 1

      dun-onzo-fi

    • Je sais Fî, ce n'est pas toujours évident !

      · Ago about 3 years ·
      Version 4

      nilo

  • A dire ce que l'on sait,
    .... Ce que l'on ressent,
    De ce qui nous modèle, nous environne,
    De l'effleurement d'un regard,
    De la marque d'une cicatrice .

    L'univers au bout des doigts,touche les couleurs.
    Elles sont aussi une rêverie,
    Sur les touches d'ivoire d'un piano...
    Ainsi, nait, vulnérable,
    Une mélodie hésitante,

    Une peinture, un récit,
    Une empreinte de chair,
    Un trait dansé sur les nuages,
    Ou reliant les étoiles,
    Une parole aimante,

    Aimée, parcourue,
    Que l'on veut donner,
    En échange, Déposer
    Une petite lumière,
    Ajoutée au ciel nocturne.

    · Ago almost 5 years ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    rechab

    • Quel beau partage, cela me touche beaucoup.
      Merci Re Chab !

      · Ago almost 5 years ·
      Version 4

      nilo

    • :-) ... c'est donc l'application de ce que j'écris ( Déposer
      Une petite lumière,
      Ajoutée au ciel nocturne )

      · Ago almost 5 years ·
      Another flying machine     ( zouing machine)

      rechab

  • Admiration totale....

    · Ago almost 6 years ·
    Windows phone c%c3%a9cile 20160307 08 49 14 pro

    Cécile Pellault

    • Merci Céline, c'est trop d'honneur !

      · Ago almost 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • En trempant ta plume dans l'encre noire de tes yeux, le sang rouge qui en a coulé, dilue la couleur pour en faire du marron. Cela a changé ton regard sur le passé, mais la douleur, reste à jamais dans ton cœur chaque nuit. Le jour se lève sur l'aurore du renouveau. CDC <5

    · Ago almost 6 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

    • Et le noir est devenu bleu… Une aurore de douceur pour toi aussi Yvette, merci pour tes encouragements.

      · Ago almost 6 years ·
      Version 4

      nilo

    • Au fait, de quelles couleurs sont tes yeux ? Les miens sont vert;

      · Ago almost 6 years ·
      Moi

      Yvette Dujardin

    • "Et le noir est devenu bleu" belle suite pour "Le jour se lève sur l'aurore du renouveau" et voilà comment des poètes se complètent.

      · Ago almost 6 years ·
      Moi

      Yvette Dujardin

    • Ca tombe sous le sens… quant on se comprend !
      Les miens sont bleus, Yvette et changent selon mon humeur…

      · Ago almost 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • L'encre devient stérile si on ne la trempe pas dans le plus vif de la joie ou de la peine, au plus près du ressenti.... et c'est miracle de la voir dire les maux, les comprendre, les accepter, nous aimer dans cette tristesse pour mieux nous permettre de la dépasser.

    · Ago almost 6 years ·
    015

    carmen-p

    • Cela est indispensable pour évacuer les aléas de la vie et quant une amie ( ou ami) est à l'écoute on entrevois la lumière.

      · Ago almost 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • C‘est vrai Michèle, mais parfois les maux doivent murir avant que l'encre ne les abreuvent…
    Merci pour ton regard pertinent.

    · Ago almost 6 years ·
    Version 4

    nilo

  • Si la plume ne peut plus s'abreuver à l'encre, les mots sont secs et stériles et le papier ne garde plus que la trace de griffures ! Toute encre redonne vie ;)

    · Ago almost 6 years ·
    Img 7811

    Michele Hardenne

  • Ce poème m'évoque une aile noire qui se soulève.
    L'aile de la nuit ...

    Nilo? ne pas tremper sa plume dans ce noir mais y puiser la force d'avancer...
    Je t'embrasse.

    · Ago about 6 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

    • L'encre noir est salvatrice puisqu'elle permet d'évacuer les maux !
      Merci Lyse. Bises

      · Ago about 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • Des mots émotions qui démontrent une bien belle âme, merci Nilo

    · Ago about 6 years ·
    W

    marielesmots

    • Heureuse de te retrouver Marie, merci à toi aussi.

      · Ago about 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • Les" maux "sont devenus" mots" .Bravo, Nilo ! car si les maux enferment, les mots libèrent. Bisous.

    · Ago about 6 years ·
    Welovewords 002 300

    phine

    • Tout a fait Phine. Cela fait du bien de retrouver les mots et de les partager...
      Bisous

      · Ago about 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • Ce poème mériterait d'être écrit avec une plume sur un beau papier velin...

    · Ago about 6 years ·
    Yoda 24 04 09 002 92

    yoda

    • Merci Yoda pour ton coup de coeur...
      Le beau papier fait partie de mes passions, je fais aussi du papier recyclé, c'est très amusant !

      · Ago about 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • Le philosophe éternise les bons sentiments, ils sont tous des lumières éclairant les sens voués à l'observation d'une grande bibliothèque, le passé. A eux seuls, ils concrétisent la puissance du coeur, face à l'intelligence sans coeur.
    Le poète rajoute à ton sang d'encre, le parfum de l'éternité, celui qu'il nous a laissé. " Bleu cieux ", "Cieux bleus ", bouquet toujours empreint de sa tendresse, Dimir-na.

    · Ago about 6 years ·
    Img 0875 150

    dimir-na

    • Je suis heureuse Dimir-na, que tu te sois penché sur ma poésie. Ton avis est toujours avisé et bien venu ! Merci

      · Ago about 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • tes mots sont forts et "coagulent" comme un coeur en peine de battre que l'on soutient, c'est fort Nilo ! Bisous Eleanor

    · Ago about 6 years ·
    Fullsizerender

    eleanor-gabriel

    • Les blessures se referment doucement et le coeur retrouve sa raison d'être ! Merci Eleanor. Bises

      · Ago about 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • L'automne tel qui s'annonce en pupitre austère prédispose à la noirceur et à la mélancolie. Un poème vivant et vibrant qui connaît la source des cœurs . Bravo nilo.

    · Ago about 6 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

    • Je retrouve le chemin des mots, perdus avec la disparition de Pascal...
      Merci mon cher Frédéric pour ta sollicitude !

      · Ago about 6 years ·
      Version 4

      nilo

  • Bonjour Nicole,

    Un très joli poème tout en émotion, en tendresse, et en espoir, "Telle une flamme qui ressuscite".
    On ressent pleinement cette grande sensibilité si fragile, qui résonne ici comme une aria.
    J'aime beaucoup.
    5/5
    Au grand plaisir de te lire.
    Bien amicalement.
    Bisous.

    Paul Stendhal

    · Ago about 6 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

    • Bonjour Paul,

      Merci pour ces mots toujours délicats et encourageants.

      Amical bisou

      · Ago about 6 years ·
      Version 4

      nilo

Report this text