Un voisinage particulier

wen

Meurtre pas si mystérieux à Little Italy.

Héloïse avait fait de gros sacrifices pour partir de Providence, Rhode Island.

Brillante étudiante à l’université prestigieuse du minuscule Etat, peu de personnes connaissaient vraiment les raisons de son départ. Elle ne voulait elle-même qu’une seule chose, oublier cette partie de sa vie qui l’avait fait trop souffrir. “ Hélo ” comme l’appelait ses camarades, incapables de prononcer correctement son prénom exotique à consonance française, avait trop lutté pour s’en sortir.

Issue de parents québécois, ils avaient voulu lui donner un prénom typiquement français pour qu’elle n’oublie jamais quelles étaient leurs origines. Malheureusement, cela n’avait eu pour seule conséquence que de l’obliger à prononcer son prénom plus souvent en l’épelant que normalement. Les anglo-saxons ne comprenaient définitivement pas les accents, alors les i tréma…

Et ce n’était certainement pas parmi les enfants privilégiés, les sales gosses d’ultra-riches puant l’impunité, et fréquentant l’université Brown de Providence de père en fils qu’elle obtint la moindre compréhension. Elle s’était donc habituée à ce qu’on l’appelle “ Hélo ”, même si cela ne lui plaisait définitivement pas.

Une fois de plus, en signant le bail de son nouvel appartement au 182 Mulberry Street, Manhattan, New York, État de New York, elle se résigna à ne pas insister pour faire comprendre son prénom in extenso à l’agent immobilier qui lui remettait enfin les clefs de son nouveau chez elle. Elle le remercia une bonne vingtaine de fois puis réussit enfin à le mettre à la porte. Une fois les trois verrous refermés, elle se retourna, vit les pièces vides de son petit appartement du dernier étage et sourit enfin.

Elle n’avait pas ménagé sa peine pour trouver cet appartement à la lisière de Little Italy. Aujourd’hui elle en prenait possession et comptait bien y rester un bon paquet d’années. Entre lui et elle, le courant passait bien et Héloïse sentait déjà qu’ils allaient bien s’entendre.

Elle décida de rester ici pour la nuit et de profiter enfin de cet endroit qui correspondait parfaitement à ce qu’elle souhaitait pour sa vie : faire table rase, recommencer sur la base d’une feuille blanche, d’un appartement vide. Vide comme elle se sentait après le viol impuni qu’elle avait subi par ses sales “ fils de ” gâtés et protégés par la caste de l’Ivy League.

Mais aujourd’hui ça allait mieux, beaucoup mieux. Elle regardait la nuit tomber sur New York.

Elle se mit à la fenêtre et regarda ses vis-à-vis. Elle s’approcha de la fenêtre et regarda au-dehors. Les lumières commençaient à s’allumer dans les appartements alentours mais c’est l’appartement juste en face de chez elle, au 185 Mulberry Street qui attira son attention.

Une petite lampe de chevet éclairait un appartement dépouillé. L’immeuble d’en face était un immeuble des plus typiques de Manhattan, fait de briques blanches avec un emblématique escalier de secours en fer forgé. Dans l’un de ses appartements, un homme en marcel ouvrait la porte à un autre en costume et borsalino. Une vraie caricature. Elle voyait les deux hommes traverser l’appartement par les différentes fenêtres de la façade.

La discussion entre les deux hommes s’envenima. Elle comprit que l’homme au costume avait été appelé, voire convoqué par l’homme de l’appartement en tricot de peau. Mais visiblement il était déçu et attendait autre chose de s’être déplacé.

Tout alla très vite.

Profitant d’un moment de relâchement, l’homme au marcel prit un couteau et égorgea celui au costume.

Il le tua proprement, net, professionnellement.

Elle le regarda toute la nuit s’activer pour faire disparaître le corps.

Les jours suivants, Héloïse ne vit aucun changement particulier chez l’homme d’en face. Il était calme. Il avait accompli sa mission.

Alors une idée germa dans son esprit.

Une semaine jour pour jour après cette première nuit, elle l’attendit à la porte de son immeuble.

— Bonjour. J’habite l’appartement en face du votre. Je sais ce que vous avez fait, je vous ai vu la semaine dernière lui dit-elle sans se démonter. Puis elle continua, déterminée et la voix claire. J’ai un contrat à vous proposer. Vous connaissez Providence dans le Rhode Island ?

  • J'ai lu les coms et bien que vous avez écrit ce texte dans le cadre d'un concours, ce texte mérite une suite...

    · Ago over 4 years ·
    Au rayon des livres

    chloe-n

    • Bien sûr qu'il mérite une suite, malheureusement elle est restée à l'état de projet... :-D
      Merci beaucoup de la lecture et du commentaire en tout cas. Ça me fait très plaisir.
      Il en existe une version enrichie que j'avais retravaillée pour un autre concours. Elle est peut-être un peu plus lente, je la trouve en tout cas plus satisfaisante mais la frustration due à l'absence de suite est la même... ;-)

      · Ago over 4 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • ah mdr j'ai bien aimé chapeau ^^

    · Ago over 5 years ·
    187467 100001854655979 1964369 q

    Cap Pâtisserie Boulangerie

    • Merci beaucoup de ton passage ici et du commentaire.

      · Ago over 5 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • Tu plantes un cadre, tu t'y tiens, on lit en confiance et là, boum, retournement de situation ! Mais où commence et où s'arrête la folie ? Bravo !

    · Ago over 5 years ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

    • Merci du compliment. Pour une fois, j'ai voulu jouer l'effet de surprise (généralement, je suis infiniment plus lent...). Si ça marche alors tant mieux.

      · Ago over 5 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • J'aime les longues descriptions de tes personnages principaux......ce qu'elle a malheureusement vécu fait sa force. Il vaut mieux en retirer de la force pour survivre

    · Ago almost 6 years ·
    V  82bd

    Isabelle Leseigneur

    • Les descriptions un peu longues sont (malheureusement) ma marque de fabrique. J'ai besoin d'installer les personnages, de créer leur monde et leur histoire avant qu'il se passe quelque chose.
      J'ai besoin de mettre de la profondeur et d'exposer un certain nombre de choses pour ensuite pouvoir faire des mises en relation, des interactions entre tout mon petit monde.
      Pour cette histoire en particulier, ce qui m'intéressait, c'était de voir, d'une part, que si la fuite est une solution, ce n'est surtout pas (contrairement à ce que l'on pourrait croire) forcément la plus facile. Et d'autre part, que de toute façon, c'est probablement la meilleure chose à faire pour être en capacité de rebondir et renaître plus fort(e).
      Merci de ton passage ici et du com'.

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • Bah tu sais déjà ce que je vais te dire :J'adore!!!!Malgré quelques longueursss ici et la, et pas assez de développement sur le depecage du monsieur ,j'ai beaucoup aimé!
    On aurait dit du Dexter et je suis une grande fan de Dexter!!!
    J'exige la suite, sinon je te trouverai et viendrai te découper de nous laisser ainsi sur notre faim ...
    Rassure toi je ne suis pas psychopathe!enfin si peu!!!!
    ;D rires

    · Ago almost 6 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

    • Ah... Dexter... un vieil ami ce cher Dexter..
      Ceci étant, pour les détails, je laisse faire Christinej, elle sait mieux y faire que moi.
      Et pour la suite, cf. le commentaire précédent à Rév', je veux bien faire une suite mais me connaissant, ça va virer à l'histoire d'amour dégoulinante... ou pas...
      Je te promets d'y réfléchir (ce qui me permet aussi de gagner du temps !)
      En tout cas, merci de ton passage ici ma si fidèle Sweety.

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • ben t'es bon pour une suite .... beau démarrage ! !

    · Ago almost 6 years ·
    Tyt

    reverrance

    • Merci de ta lecture Rev'.
      Pour la suite, pourquoi pas mais tu me connais, je vais être obligé de transformer ça en histoire d'amour entre Héloïse et le tueur...

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • Une bonne petite idée de derrière les fagots!

    · Ago almost 6 years ·
    Gif hopper

    Marion B

    • Yeeees.
      Elle a eu du mal à sortir mais j'ai quand même réussi à la coucher sur le clavier. Merci de ton passage.

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • AH AH ! A y est Wen ! done !
    Comme tu dis, c'est peut-être écrit un peu à l'arrache mais ça fonctionne très bien et une chute parfaite qui laisse un petit goût de "et la suite alors?". Quelques redondances cependant dans des répétions (l'homme en costume, Héloïse alors que tu pourrais juste écrire elle ou cette dernière), le plantage du personnage principal est un peu long pour moi et certaines phrases un peu longues pour garder le lecteur accroché totalement. Re travaille un peu, ce sera top (et ne m'en veux pas de ces critiques, tu sais pourquoi je suis dure lol...) Bisous mon Wen

    · Ago almost 6 years ·
    1

    blonde-thinking-on-sundays

    • Cool alors si ça fonctionne. Pour les répétitions et les redondances, je vais faire quelques ajustements mais c'est aussi (malheureusement) ma marque de fabrique, tout comme les descriptions initiales toujours un peu longues pour bien planter le décor.
      Merci de ton com' en tout cas. Allez boujou !

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • Punaise! elle a des nerfs d'acier cette nana-là !
    A-t-elle trouvé à qui parler ou va-t-elle finir...en pièces. C'est vrai que c'est court !! mais efficace...
    L'urgence a parfois du bon ! la preuve !

    · Ago almost 6 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

    • Merci Lyselotte. En tout cas, même si c'est court, ça m'a bien plu d'imaginer cette petite histoire. Merci d'être passée dans le coin.

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • j'ai beaucoup aimé lire cette nouvelle!
    Entre fous, on se comprend! :-)

    · Ago almost 6 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

    • Je pense aussi qu'ils vont arriver à se parler ces deux là, ils devraient arriver à se comprendre.
      Merci Mys'K.

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • Moi je pense qu'il va accepter le contrat ! J'ai beaucoup aimé ce meurtre à la sauce fenêtre sur cour ! Juste que j'aurais aimé un texte plus développé (ce que tu n'as pas pu faire à cause du nombre de caractères limité, je sais), parce que j'ai eu l'impression de ne rester qu'en surface de l'histoire... Un soupçon de frustration, donc ^^

    · Ago almost 6 years ·
    Logo bord liques petit 195

    octobell

    • Ou peut-être va-t-il chercher à la dissuader de se venger car la vengeance ne résout rien !
      En tout cas, merci beaucoup de ton passage ici et content si je t'ai accroché avec ces quelques lignes (beaucoup trop courtes, je suis d'accord).

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • tres bon et j'adore la fin. ce que j'ai aime c'est que ca ne m'interresse meme pas de savoir pourquoi il a tuer l'autre type. ce que je voudrais savoir c'est si il va faire ce que Heloise va lui demander.

    · Ago almost 6 years ·
    521754 611151695579056 1514444333 n

    christinej

    • Merci Christine. Tu as parfaitement raison.
      On se fiche complètement de pourquoi il l'a tué, l'essentiel c'est de faire passer que ça semble être son... métier !
      Alors toi évidemment, tu aurais fait durer le plaisir, tu aurais décrit avec beaucoup plus de minutie les différentes artères sectionnées, le plaisir qu'il aurait pris à le démembrer mais je te laisse cette expertise sadique.

      Et pour répondre à ta question, selon moi, l'alternative est simple : soit il accepte son contrat, soit il la tue elle ! Il n'a pas beaucoup d'autres choix...

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • j'aime bien la façon dont la situation s'accélère en quelques phrases pour finir en beauté ! Touché, mon cher wen !

    · Ago almost 6 years ·
    Img 5684

    woody

    • Tu sais mon ami Woody, j'ai du mal à changer une formule que j'affectionne depuis pas mal de temps maintenant.
      Je commence en noyant le poisson, en donnant quelques éléments anodins jusqu'au moment où ça dégénère.
      Là, le nombre de signes m'a obligé à abréger (et encore, j'ai sacrément taillé dans le vif au début car sinon je faisais le double de caractères...) et vite.
      Et finalement, c'est pas plus mal.
      Merci d'être passé dans le coin en tout cas.

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

  • J'adore!

    · Ago almost 6 years ·
    Prise de vue sans titre 6194

    auteurdevues

    • C'est très gentil de ta part parce que je ne suis vraiment pas convaincu par ce texte écrit dans l'urgence de la fin du concours concerné.
      Merci beaucoup de ta lecture et de ton commentaire.

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

    • moi je suis convaincue par l'histoire ;)
      J'avais hâte de savoir où tu allais nous emmener et je n'ai pas été déçue.
      pour t'avoir lu ici et ailleurs, l'urgence peut se trahir dans quelques tournures à peaufiner, mais rien de méchant ;)

      · Ago almost 6 years ·
      W5   copie ret

      Eva Scardapelle

    • Merci Eva. Et je veux bien te croire qu'il y aurait quelques tournures à peaufiner.
      Même si j'avais l'idée depuis quelques jours, je l'ai vraiment écrit "à l'arrache" celui-là.
      Ceci étant, c'est ce qui me réussit le mieux la plupart du temps.
      En tout cas, merci de ton com' et de ta lecture.

      · Ago almost 6 years ·
      Francois merlin   bob sinclar

      wen

Report this text