Nous.

rafistoleuse

"Je m'en vais.
Tu ne le croyais pas, hein, que je pourrais. Que j'ai des limites. À vrai dire je ne le pensais pas non plus. Mais je suis lasse. Lasse de ne pas savoir si je dois croire ou non à tes mots. Lasse de ne te parler qu'à travers un écran, assise à mon bureau. Toi et moi, c'était tout sauf cohérent. Dès le départ, tout était confus et jusqu'à aujourd'hui les choses ne se sont pas pour autant éclaircies. Nous, c'est né d'un rien. On a trébuché. Et on n'a pas trouvé mieux que l'un et l'autre pour se relever. 
J'ai été le brouillard sur ta vie comme tu l'as été sur la mienne. Chacun servant d'échappatoire à l'autre. Chacun puisant sa force dans les mots de l'autre. Oui d'accord, ça nous convenait bien au début. Tu étais le magique et le spécial. Plus je te parlais, moins j'avais l'envie de faire autre chose. Les heures filaient comme des demi-secondes d'éternité. Et moi je m'évadais et me télétransportais là où tu étais. Au rythme de tes mots, je m'évadais de la prison qu'était devenue ma vie avant de te rencontrer.
Mais on aurait dû le savoir. Le brouillard s'estompe. Et on recouvre la vue. Et c'est le choc. Tu n'étais pas seul même si tu te sentais comme tel. Je ne pouvais pas nier. Je ne pouvais pas lutter. Et tes mots qui résonnaient comme des étoiles dans mes yeux sonnaient faux à présent. Et toi, tu l'as senti au moins aussi bien que moi. Que ça avait changé. Mais tu as donné l'illusion. Pas pour toi. Pas pour moi. On le savait. Rien que pour ce Nous qu'il fallait préserver. Le fallait-il réellement ?
Et puis la douleur et la peine t'ont englouti lorsqu'elle a décidé de suivre ses pas sans toi. Tu m'as laissée entrevoir à quel point tu lui étais attaché. Et moi j'ai supporté ta peine en plus de la mienne. Oui, tu l'as vu immédiatement. Alors tu m'as écrasée de toute ta souffrance. Toute petite sous les décombres de ton passé. Étouffée. Et puis malgré tout, tu continuais à brandir ces mots d'amour comme une petite cuillère pour ramasser ton cœur. Et moi, je n'en peux plus. Je ne sais pas si nous deux c'est une impasse. Mais je ne préfère pas attendre la fin pour regretter tout le temps perdu.
Alors je te laisse. Je me faufile et disparais pour te laisser le temps de reconstruire cette partie de toi qu'elle t'a dérobée.
Cette partie de toi qui sait aimer. "

"Alors, va-t’en.
Si tu penses que la fuite est ta seule solution. Comme toujours, tu t'enfuis. Tu abandonnes. Parce que c'est plus facile. Parce que tu as peur. Alors tu joues la sécurité. Tu te protèges. Tu ne veux plus être la fille vulnérable et seule que j'ai connue. Et je ne peux pas t'en vouloir. Je sais combien tu souffres à cause de moi et je crois que la peine que je t'ai infligée malgré moi t'a rendue plus forte d'une certaine manière. Entre toi et moi, il n'y avait ni sens ni raison.

Tout n'a toujours été que pur instinct. Pulsion. Au début, c'est excitant. Oui, mais nous n'avions pas de bases solides. Rien qui nous empêche de partir en vrille. Et je le sais, que nous deux, ça tient qu'à pas grand-chose. Mais je veux m'y accrocher, je veux bien essayer d'y croire pour deux. C'est peut-être inutile, mais si on ne le fait pas on ne pourra jamais le savoir. Vivre c'est se risquer, non ? Au moins, un peu. Peut-être que ça vaut le coup.

Oui, mais il y a elle, tu me diras. C'est vrai j'ai encore mal. Parce que je n’arrive pas à oublier une année de ma vie en un claquement de doigts. Bien que notre relation à tous les deux m'importe énormément, je ne peux pas nier et effacer ce passé encore trop récent. Encore trop présent. Cette partie de moi qu'elle m'a prise je la reconstruirais qu'à force de temps et de toi. Je ne suis moi qu'avec toi dans ma vie. Je n’y arriverai pas sans toi. J'ai besoin de toi pour me construire des souvenirs. De nouveaux, pour effacer les autres.
La question est jusqu'où est tu prête à aller ? Je ne peux rien te promettre. Je ne peux pas te dire que tout ira bien et que ce sera facile. Je te dis juste que je ne lâcherai pas ta main.
On s'aventurera. Ensemble."

  • Waw ! J'adore ton texte j'en suis encore sur le c** !! Je pense que je peux plus rien dire après... Gros coup de coeur

    · Ago almost 10 years ·
    Cabaretc

    laplumeecarlate

  • bh pu... rée!
    c'est fort, et y'a forcément certains trucs qui ne peuvent pas faire partie de ma vie, mais la plupart des phrases et des émotions qui me parlent et.... waw quoi.

    · Ago almost 10 years ·
    Cat

    dreamcatcher

    • Bah je sais pas quoi dire ....
      Merci encore ...

      · Ago almost 10 years ·
      20130820 153607 20130820153847362 (2)

      rafistoleuse

  • Yoda, merci beaucoup !

    Merci Marie, et désolée pour les mauvais souvenirs que cela fait remonter ...

    · Ago almost 11 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Moi non plus je n'ai pas été choqué par les répétitions et le thème me rappelle de mauvais souvenirs. En tout cas qu'importe ce que l'on ressent, ça parle.

    · Ago almost 11 years ·
    525237 629036707110410 376162468 n

    Marie Cornaline

  • c'est bien cette note d'espoir à la fin de tes textes... Tu exposes les problèmes, en donnes les raisons, et l'optimisme l'emporte!!! CDC

    · Ago almost 11 years ·
    Yoda 24 04 09 002 92

    yoda

  • Je suis contente que mes répétitions ne dérangent pas tout le monde, merci beaucoup pour ta lecture et ton commentaire ! :)

    · Ago almost 11 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • J'ai lu. Surprise par la réponse c'est une bonne chose. Jai pas été choquée par les répétitions. Le rythme est rapide et l'échange intense. J'ai aimé certaines phrases plus que d'autres mais le tout avait un beau sens...

    · Ago almost 11 years ·
    10712727 927438223957778 7773632960243052824 n

    cerise-david

  • Merci beaucoup Clouds :)

    · Ago almost 11 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Magnifique !
    Le fait d'avoir les deux points de vue ne rend ton texte que plus intéressant et plus réussi si je puis dire.
    Bravo !

    · Ago almost 11 years ·
    1238767 10202128683765095 1763279997 n

    clouds6

  • Pat, ce n'est pas forcément la relation que j'avais en tête, mais cela s'y prête, effectivement.

    Wen, c'est exactement ce que j'ai essayé de faire passer à travers ce texte, merci beaucoup !

    Athénaïs, je suis d'autant plus touchée que tu as un tel talent pour nous faire ressentir avec tes mots toutes ces contradictions, ces bonheurs et ces déchirures dans lesquelles l'amour nous plonge. Merci !!

    Colette, pour moi, pas d'amour idéal, je pense que l'idéal naît de l'image que l'autre se fait de nous. Et ça c'est le plus fragile, et le plus beau aussi...

    Chris, merci beaucoup !

    · Ago almost 11 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Lamour avec une grande Elle. Bravo !

    · Ago almost 11 years ·
    027 orig

    Chris Toffans

  • Amours difficiles!Ce serait si bien en idéal! Mais y-a -t-il un amour idéal?

    · Ago almost 11 years ·
    13335743 1312598225434973 3434027348038250391 n

    Colette Bonnet Seigue

  • Purée c'est trop trop trop beau! J'en ai les larmes aux yeux... CDC sans hésiter!

    · Ago almost 11 years ·
    20141112 173659

    alcestelechat

  • Un peu de mal à rentrer dedans mais c'est à cause du sujet traité, certainement pas de la forme qui convient selon moi parfaitement au sujet justement.

    C'est ambivalent comme il faut car tu arrives à rendre "acceptable" le comportement du deuxième qui écrit.
    Dans ton texte, il n'y a de "nous" que dans le titre ! Ou alors, comme tu le dis, une simple illusion...

    · Ago almost 11 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • Je visualise une relation épistolaire, peut-être à travers un site de rencontres, où la narratrice 'parle' à l'autre d'eux, ensuite, 'parle' d'elle, avec en fond l'absence souffreteuse de l'autre femme pour lui,

    · Ago almost 11 years ·
    Patriciasaccagi

    patrizia

  • Tu tricotes les émotions de ce nous en faisant résonner chaque moi, avec tant de douceur et de douleur ! Beau à pleurer... (et à faire pleurer !) CDC

    · Ago almost 11 years ·
    Avatar loup 54

    matt-anasazi

  • Elisabetha, il est vrai que je n'ai peut-être pas assez travaillé mon texte mais les répétitions qui te dérangent, elles étaient volontaires, à tort peut-être mais volontaires quand même.

    Sweety, merci beaucoup !

    Petisaintleu, pour le cafard, je suis désolée ^^ Mais en tout cas merci !!

    · Ago almost 11 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Pff, vous me donnez le cafard ! Supposons alors que le texte est réussi !!

    · Ago almost 11 years ·
    Cpetitphoto

    petisaintleu

  • coup de cœur pour ce texte correspondance...pour des tas de raisons,je l'ai trouve très bon et très réaliste

    · Ago almost 11 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • ah je dois dire que malgré l’intérêt du propos j'ai été très heurtée et déçue par toutes les répétitions d'un même mot sur deux lignes, et à la fin, le toi sans toi pas sans toi toi et moi qui résonnent sans aucune grâce à mes oreilles.
    Tu devrais travailler tes textes avant de les déposer(la tragédie du presque était si bien écrit)celui là est franchement négligé.

    · Ago almost 11 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • Archange, merci pour le CDC !

    Ça me fait plaisir que tu décèles cette dernière influence justement :)
    En tout cas merci beaucoup !!

    · Ago almost 11 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Ouuuh j'adore !! Déjà, je m'attendais pas à une "réponse". En plus, cette histoire me parle. A un niveau plus large, mais elle me parle ! J'aime vraiment beaucoup (et je peux sentir ta dernière influence eheheh) !

    · Ago almost 11 years ·
    Logo bord liques petit 195

    octobell

  • Expression de chaque côté du Nous. CDC

    · Ago almost 11 years ·
    Image

    Archange Flippé

Report this text