La voix de sirène.

lyselotte

La voix des sirènes.

Il pêchait,

Voguant sur les flots bleus,

Dans une barque oblongue aux voiles chamarrées,

Sur une mer tranquille parsemée de nuages.

Ses filets lentement labouraient les hauts-fonds.

Ses yeux étaient perdus dans l'immense du ciel,

Accrochant au hasard des éclats de mouettes.

Le vent dans ses cheveux comme une main de femme,

Ébouriffait ses mèches, lui donnant des frissons.

Une secousse brusque dans ses filets tendus

Le ramena sur mer en un sursaut soudain.

Il crocha ses mains nues dans les mailles-collets,

Et remonta les rets de trophées si pesants.

Au milieu des poissons, frétillant d’agonie,

Une femme-sirène le regardait, captive.

Ses cheveux bleus lavande entortillaient son corps

La parant de soie vive éclaboussée d’écume.

Une gorgone pourpre posée en filigrane

Découpait ses guipures sur ses tétons de sang.

Des perles en ceinture lui étranglaient la taille,

Ribambelle de bulles badinant sur ses hanches.

Sa queue, ornée d’écailles, pulsait comme une étoile

Sur le sombre des eaux qu'elle brassait lentement.

.

Ses yeux, comme des gouffres lui engloutirent l'âme.

Sa bouche, blessure corail, s’entrouvrit un instant…

Une pluie de rosée ruissela de ses lèvres.

-Viens avec moi, dit-elle,

Viens…

Les mots coulaient vers lui en ruisseaux sinuant…

-Viens avec moi, ta vie sera si belle,

Au milieu des dauphins et des poissons d’argent.

Il plongea dans ses yeux et dans l'écume blanche.

Sur cette terre des hommes, personne ne l'attendait.

La mer l’enveloppa, le prenant par le cou

Son souffle s'échappa...

Il se laissa couler...

Les cheveux de l'ondine le halaient vers le fond

Vers des failles marines où ondoyaient des ombres.

Il n'avait peur de rien, et s’abîmait en rond

Vers ces gouffres sans nom et leur froide pénombre.

Ses jambes étaient captives, emprisonnées, serrées

Par les cheveux lavande de la sirène pâle.

Elle se posa enfin sur le fond ensablé,

Déroula ses collets et relâcha le mâle.

-Regarde dans mes yeux, dit-elle dans une sphère,

Tes jambes sont de chair et vont devenir nacre

Tes vêtements te quittent, futiles funambules

Remontant vers là-haut, en cahots… simulacre…

Sur ses lèvres glacées, elle a posé sa bouche,

Ses mains aux doigts glacés ont erré sur sa peau,

Sa traîne d'écailles ovales s'entortille et le touche,

L’entraînant, consentant, vers des fonds abyssaux.

-Viens, viens… lui murmurait la belle,

Les mots voguaient vers lui et sa bouche entre-ouverte,

-Viens, viens, viens, lui murmuraient les algues,

Leur tapis vacillant l’aspirant vers sa perte.

-Va…murmurait le pêcheur.

Porté par le roulis des hanches de l'ondine

Son corps, sans résister, se vidait de chaleur

Accueillant dans ses veines une langueur divine.

L'écume de leurs corps jaillie de leurs froideurs

Et le vague des vagues recueilli leurs soupirs.

Il se laissa couler, consentant et sans peur

Dans cette mer des hommes où tout porte à mourir.

  • Magnifique. Cela me fait penser à mon poème "La sirène" Jana. Mais le tien est plus enjolivé , j'ai beaucoup aimé. <5 cœurs. CDC

    · Ago almost 6 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • Très beau! (Recommandé par Matt anasazi car je recherche des poèmes en ce moment. N'hésitez pas à m'en recommander).

    J'affectionne particulièrement la fin je dois dire. Certains poèmes perdent de leur superbe lorsqu'ils sont trop longs mais pas celui-là. Cœurs.

    · Ago about 6 years ·
    544813 416184855145011 490152810 n 465

    bis

  • Quel poème ! Entre beauté (la sirène et la mer) et douleur (solitude et mort du pêcheur). Tu caresse la scène avec tes mots. J'admire les mots que tu choisis en poétesse délicate et amoureuse de la langue ! CDC

    · Ago about 6 years ·
    Avatar loup 54

    matt-anasazi

  • Ah! les sirènes et les hommes... une histoire éternelle que tu rends bien ici. De bien belles images en tout cas.

    · Ago about 6 years ·
    Coucou plage 300

    aile68

  • Magnifique ! J'aime tout spécialement la fin

    · Ago about 6 years ·
    Img 0392 orig

    mamzelle-vivi

  • C'est le Père Noël et ses trois rennes qui vont être jaloux

    · Ago about 6 years ·
    Apphotologo

    Michel Chansiaux

  • très beau texte, l'amour un sentiment qui nous fait faire toute sortes de choses :)

    · Ago about 6 years ·
    18111 3668978176850 1333641098 n

    kerby

  • C'est beau cet amour qui tombe à l'eau...

    · Ago about 6 years ·
    027 orig

    Chris Toffans

  • Comme ce poème est émouvant Lise, tu as tout les talents. Tu jongles avec les mots à la perfection, tu me ravis... Bravo. CDC

    · Ago about 6 years ·
    Version 4

    nilo

  • Comme c'est beau ! merci et bravo.

    · Ago about 6 years ·
    Default user

    tendresse

  • c'est très étonnant mais aussi très beau. Un univers est en toi que moi je n'imaginerais jamais. Bravo. Car je pense aussi qu'il y a un grand travail dans tout cela.

    · Ago about 6 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • Alors j'en ai le souffle coupé. Tout est beau et réfléchi. Mais ca coule.. certains mots certaines images sont juste sublimes. Alors merci... cdc

    · Ago about 6 years ·
    10712727 927438223957778 7773632960243052824 n

    cerise-david

  • Joli travail !!! bravo

    · Ago about 6 years ·
    W

    marielesmots

  • Doucement évocateur... ça me rappelle le bassin d'Arcachon il y a bien longtemps...
    Merci pour cette balade aquatique.

    · Ago about 6 years ·
    Drapeau quebec 54

    smilling-cocoon

  • tres belle voix et tres beau texte tes vagues de mots s'echouent avec plaisir sur notre Coeur de lecteur

    · Ago about 6 years ·
    521754 611151695579056 1514444333 n

    christinej

  • Quel talent Lyselotte!!!Tu abordes tout avec aisance, prose mutine!!!!et ici poésie toujours sensuelle mais sérieuse!!!Chapeau!

    · Ago about 6 years ·
     20160514 112546 (2)

    Colette Bonnet Seigue

  • d'un thème éternel, tu as fait une belle nouveauté, bravo !

    · Ago about 6 years ·
    Moi da orig

    Dominique Arnaud

  • Très beau. Une sirène qui a pris vie et un corps mourant. CDC

    · Ago about 6 years ·
    Image

    Archange Flippé

Report this text