Le café des peines perdues.

janteloven-stephane-joye

C’est un endroit où l’on se perd
Qu’on choisirait comme on s’échoue
A la fois vivant et austère
Mêlant l’hideux à l’acajou
C’est un refuge, un exutoire
A toutes ces peurs noyées d’alcool
Comme ces regrets au petit noir
Quand l’humeur se joue en sous-sol
Un lieu commun au ciel éponge
Où vider les verres, les trépans
Avec comptoir pour qu’on s’allonge
A défaut d’un obscur divan
Un coin de spleen, de confidences
A la décence dévêtue
Au tout mirage délivrance
C’est le café des peines perdues
C’est un endroit où l’on se croise
Sans parfois même se regarder
Où seuls les miroirs nous toisent
Quand on a l’idée d’y plonger
Glaçant l’instant d’un sourd dévers
Aux vue des cernes apprivoisées
Qui peu à peu marquent la chair
De vies déçues et désœuvrées
C’est même un autel aux requêtes
Et aux prières les plus honteuses
Au vol baisers pris en cachette
Aux mains serrées ou baladeuses
Une île bien grise et déroutante
Où séjournent faillites et rebus
Autant que douceur décadente
C’est le café des peines perdues
C’est un endroit où l’on s’isole
Pour mieux succomber au destin
Et accepter l’aide ou l’obole
D’en partager vignes et ravins
Au péril même de s’appauvrir
De ces pudeurs voilées d’églises
Qui nous autorisent à mentir
Aux yeux du monde et des promises
C’est un toit maussade et lunaire
Où se côtoient les confessions
Où le malheur et sa matière
Font parfois place à l’abandon
Comme en ce jour de porcelaine
Où tu saisis mes doigts reclus
En m’embrassant à perdre haleine
En mon café des peines perdues.
© janteloven-stephane-joye, 17/10/2013
  • un bon bar de poète spleenard ! l'adresse ? ;-)

    · Ago over 8 years ·
    Chat perch%c3%a9

    Chat Perché

    • Merci beaucoup... euh... troisième neurone en partant de la gauche, rue du temps qui passe ! :)

      · Ago about 8 years ·
      B3

      janteloven-stephane-joye

  • Trés beau texte.Le café comme refuge des désespérés .Il me fait un peu penser, pour son atmosphère à la fois noire et chaleureuse; à un texte de Francis Carco mis en musique par Marc Robine " A l'enseigne du temps perdu". Certes le sujet est un peu différent car le texte de Carco évoque les horreurs de la guerre 14 mais il suggère aussi que le bistrot et l'alcool sont un refuge face au destin.

    · Ago over 8 years ·
    Default user

    arzel

    • Oh merci infiniment, c'est un compliment très très touchant... et pardon pour le délais de réponse...

      · Ago about 8 years ·
      B3

      janteloven-stephane-joye

  • Je ne le découvre que maintenant ce texte, il est magnifique

    · Ago over 8 years ·
    Tyt

    reverrance

  • superbe ..

    · Ago over 8 years ·
    1073133 4516126841572 1908119002 o

    Forestier Robert

  • J'aime…

    · Ago almost 9 years ·
    183054 10150106485421748 3012480 n

    gypsy-blue

  • Bel endroit ou parfois les peines perdues sont retrouvées et consolées. Bravo!

    · Ago almost 9 years ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

  • C'est magnifique,extrêmement bien écrit.

    · Ago almost 9 years ·
    Gif hopper

    Marion B

  • Merci de tes compliments. Et de cet échange, mots contre mots.

    · Ago almost 9 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • je sais pas si tu avais lu mon premier commentaire, mais bon je te disais que tu m'avais donné l'envie d'éditer ce que j'écrivais moi aussi sur les cafés.

    · Ago almost 9 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • On a tous dans notre coeur ce petit café du coin! le mien n'existe plus, hélas, merci de me l'avoir ressuscité

    · Ago almost 9 years ·
    318986 10151296736193829 1321128920 n

    jasy-santo

    • Merci beaucoup, très heureux de lire un commentaire comme le tien... un peu chamboulé même, merci.

      · Ago almost 9 years ·
      B3

      janteloven-stephane-joye

    • :-)

      · Ago almost 9 years ·
      318986 10151296736193829 1321128920 n

      jasy-santo

    • merci a toi

      · Ago almost 9 years ·
      318986 10151296736193829 1321128920 n

      jasy-santo

  • Quand on te lit. Tu decris si bien que j y etais. Tres beau. Bravo.

    · Ago almost 9 years ·
    Avatar

    Helene Bartholin

    • Que c'est gentil et touchant, merci. Et heureux de voir que je peux faire passer ce genre d'émotion !!

      · Ago almost 9 years ·
      B3

      janteloven-stephane-joye

  • magnifique! merci. Je mettrais le mien demain, mais il n'est pas aussi romanesque.

    · Ago almost 9 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • Que c'est beau!!!! Un très grand coup de cœur pour ces mots forts!!!

    · Ago almost 9 years ·
    13335743 1312598225434973 3434027348038250391 n

    Colette Bonnet Seigue

    • Merci beaucoup Colette. Venant de quelqu'un qui écrit si bien que toi, c'est très touchant... et donne envie de continuer à écrire, malgré tout. :)

      · Ago almost 9 years ·
      B3

      janteloven-stephane-joye

  • Un café noir. Serré.

    · Ago almost 9 years ·
    Image

    Archange Flippé

  • J'aime, comme toujours...
    Puis de toutes façons les peines c'est mieux quand elles sont perdues, il vaut mieux ne conserver que les p'tits bonheurs !

    · Ago almost 9 years ·
    Avatar 500

    myos

  • Très beau texte d'autant que chacun de nous s'y retrouve un jour...

    · Ago almost 9 years ·
    Default user

    Audrey G.

    • Merci beaucoup, content que vous ayez pu y retrouver un peu de vous, un peu de nos histoires... :)

      · Ago almost 9 years ·
      B3

      janteloven-stephane-joye

  • Audible et percutant, j'aime beaucoup la façon dont se déroule la pellicule.

    · Ago almost 9 years ·
    Avat

    hel

  • Bravo ! Il faudrait le mettre en musique ça pourrait faire un chanson sympa.

    · Ago almost 9 years ·
    525237 629036707110410 376162468 n

    Marie Cornaline

    • Merci beaucoup... et si le texte intéressait un compositeur, ce serait avec plaisir !

      · Ago almost 9 years ·
      B3

      janteloven-stephane-joye

  • un fond de tasse, une goulée...un corps opaque dans un café...il fait si triste à se casser. Laisser faire la laine, la dérouler pour se chauffer.
    Poignant ton texte...

    · Ago almost 9 years ·
    545579 3657952887767 1403693905 n

    sally-helliot

    • Merci beaucoup Sally, ça me touche car tu sais si bien les écrire les choses poignantes !

      · Ago almost 9 years ·
      B3

      janteloven-stephane-joye

  • Un poème qui prend aux tripes, un lieu carrefour des solitudes, un mal être, reconnu comme fléau de notre société actuelle, peut-être lié à un souvenir plus personnel , cela ne me regarde pas !! de beaux ressentis, bravo !!

    · Ago almost 9 years ·
    W

    marielesmots

    • Merci beaucoup Marielesmots... et juste pour préciser, non, pas une réalité personnelle, mais une métaphore intime, sans doute quelque part... :)

      · Ago almost 9 years ·
      B3

      janteloven-stephane-joye

  • Qu'est-ce que c'est joli, Janteloven...

    · Ago almost 9 years ·
    Dsc 3658 3 orig

    lubine-marion-ruaud

Report this text