J'ai recroisé l'évidence

Mathieu Jaegert

A vouloir côtoyer la douce musique des mots, j’ai mis de côté les fondamentaux. J’ai écarté imperceptiblement l’essentiel, persuadé pourtant de ne jamais l’avoir abandonné. Dépoussiérer sa plume ne suffit pas à déclencher des vagues de bonheur, mais tout juste à distiller une ou deux vaguelettes égoïstes. A faire couler des vers, ils ont fini par ne plus rimer à rien ou par s'arrimer aux échanges virtuels et incertains. L'encre s’est détachée et on a fini par prendre le large, chacun de son côté.

Tu es là, je te vois, mais tu es la seule à percevoir mon aveuglement.

Ce soir, comme tous les soirs, j’amoncèle seul dans mon coin les idées, noircissant mes feuilles de papier d’éclairs sémantiques fulgurants, illuminant quelques pages désespérément blanches.

Ce soir, je te vois, et je ressens un trouble de la vision. Je saisis soudain que cette gêne sera salvatrice. C’est plus précisément cette prise de conscience qui me sauvera, qui nous sauvera. Je te vois mais tu n’es pas là. Tu es absente, ailleurs, perdue dans l'océan de tes pensées, au large. Je regarde autour de moi sans trouver le rivage familier de notre amour. Je suis donc moi aussi à la dérive. Mais depuis quand ?

Je t’observe et cela dure. Je comprends à ces instants suspendus aux secondes s’écoulant délicatement que je ne t’ai pas assez observée ces temps-ci. Ou plutôt non, je comprends que je ne t’ai pas assez montré que je t’observais.

Je te vois et tu ne le sais pas.

C’est normal, tu es persuadée de mon aveuglement. Tu dois te dire que je ne reviendrai jamais à la réalité, celle qu'on avait façonnée ensemble.

Dehors, la nuit joue sa partition depuis un bon moment maintenant, étendant subtilement son emprise sur le moindre objet de la maison, jusqu'à diffuser en moi son souffle mélodieux. D'abord délicieusement apaisante et stimulante puis, au fur et à mesure qu'elle s'épaissit, elle convoque mes angoisses les plus secrètes. Celles que je pensais enfouies à jamais.

Ce soir, tu es là, je te vois mais je suis incapable à cet instant de le raconter. Ma plume s'est figée brusquement. Peu importe. Ce soir je ne veux qu'une chose. Je veux par dessus tout retrouver mes capacités visuelles. Au delà de ça, je veux à tout prix te montrer que mes oeillères ne sont que virtuelles. Elles se retirent à la demande, sans aucune protestation.

Ce soir, je te vois monter te coucher, comme d'habitude. Non, ce n'est pas tout à fait ça. Tu montes comme d'habitude mais généralement je ne te vois pas monter. Tu viens d'entrer dans la chambre et mon poignet tremble, secoué par mes angoisses, à moins que ce ne soit cette volonté farouche et naissante. Ma plume est tiraillée. Des picotements la démangent. Je suis parcouru de frissons, je sors petit à petit de ma torpeur. J'hésite. Avant de te rejoindre, je ne peux pas résister, il faut que je l'écrive. J'ignore ce que ces lignes deviendront mais je sais une chose. En effleurant ma feuille de papier, je touche l'évidence, je tutoie l'essentiel.

Si mes notes restent savamment désordonnées, je ne peux laisser l'écriture s'insinuer dans mes affaires personnelles. Elle doit rester une force, un soutien, et non une rivale à notre histoire.

Ce soir, je viens de recroiser l'évidence. Et elle semble vouloir s'accrocher durablement à moi. Je ne la lâcherai pas, c'est décidé. Mes cinq sens à l'unisson et au diapason de notre entente, je peux prendre le temps savourer.

Je suis monté un peu plus tard. Couché à tes côtés, j'aurais pu pleurer mais mes larmes ne seraient pas allées loin, contrariées par la position allongée. Alors j'ai souri, heureux comme tous les autres soirs, mais pas pour les mêmes raisons. Je n'étais pas content de mes seuls récits, j'étais enthousiaste à l'idée d'avoir évité quelques récifs fourbes. Tu dormais peut-être déjà et tu ne pleurais pas. Tu ne pouvais sûrement plus le faire, à force de m'avoir attendu là des heures durant, des soirées entières.

Tout ça n'a plus d'importance. Les vaguelettes reprendront de la vigueur pour devenir de véritables déferlantes de plaisir.

L'évidence sur le dos et cramponné au bonheur de pouvoir l'écrire, je peaufine ces quelques phrases. La conclusion s'impose à moi. Elle coule de source. Tu la connais.

Toutefois, dois-je terminer par un prévisible "je t'aime" ?

Non, bien sûr.

Ce "je t'aime" va de soi, inutile de l'écrire aujourd'hui.

Il sera dit tout simplement.

Et en d'autres lieux.

Autant de fois que nécessaire.


  • BEIN,applique toi,sur,tout,tout,et a marinette fille deux deux machins,bein,a chaque,huns,chaque hune,bein,DEUX bonnes tap,Tapes,dans la gueule et leur grandes bouche de preuves quotidiennes de la con,nerie,humaine,tricote des bandeaux,et achète toi un rockin chair,éé,Lucky Duck,t aura l air et le refrain,sans la Western Union et la Winchester,deux MA,Dalton,tonne,air,salut RIO,Grande preuve par 66

    · Ago over 6 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • Je souhaite aussi te témoigner mon CDC. Qu'il est doux et agréable, cependant, de dire un je t'aime, à la muse de son coeur.

    · Ago over 7 years ·
    Img 1359

    marmouille--2

  • Je n'avais pas pris le temps de lire ce texte, de le savourer, d'en être presque troublée tant il touche une vérité d'écriture et de vie entremêlées. Un très beau CDC.

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • je l'avais loupé ici mais vu ailleurs, tu sais déjà ce que j'en pense

    · Ago over 7 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

  • Très belle déclaration.

    · Ago over 7 years ·
    Images

    compteferme

  • Très touchant. J'aime aussi beaucoup le titre.

    · Ago over 7 years ·
    Img 20121021 113137 500

    coob

  • Ecriture et amour ! Liens étroits, pour dire "je t'aime" !

    · Ago over 7 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • HEU,juste une su,gestion,des choux pas aux coeurs ajoutés,pour des textes sans,tif,tactile,sensible,heu,comment dire,ah,sayez oui,des Cheri Cherry texte au sweet gout,Fee,tide,c est mignon,non,?au moins,ris,GO,lot,non,PLUs,bon,bein,jeu retire mes glands mots,cas,Saints,pis j fil au surplus Ricain Chiné une paire deux Tongs,pis après TV,éé,j adore Texas Rangers,pas vous,?dés,ci,dé,ment,Vous,bein,OUP,s,Pardi,ééé.

    · Ago over 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • L'écriture est une rivale sans pareille !

    · Ago over 7 years ·
    015

    carmen-p

  • tu sais déjà que j'ai aimé. j'ai vraiment beaucoup aimé. cdc amical, littéraire, et admiratif!
    bravo!

    · Ago over 7 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

  • Magnifique, touchant et plein d'amour d'écrivain et non pas vains !
    Bravo et CDC, Mathieu !

    · Ago over 7 years ·
    Pascal 3 300

    Pascal Germanaud

  • Point besoin de permis,woulahhh,j teu jure,j y jouais dès 7 ans,éé,au niveaux des questions,renacle un peu,et imagine en raclant la sciure des fonds de tiroirs de ton si Grand bureau,balza Balzac ton oeuvre,Chapeau bas et guètres pouls,poux,et t ai trop fort et trop borné,et moi,woulahhhh,j teu jure que j ai pas le permis de conduire,et j suis com,les Romanos,et les Minouches,j loup,eu,toujours le Code,il me reste du cou,queueu le permis de vivre,et steu plait,tu m apprends,leurre Mille pieds,Mille Bornes,heu,merci,ou,pas,d,avance,ou,d avoir,pardi,éé,tout est en Scie,et Vice versant,versa,transe at,voila,salut a toi et hostie d ortie et d avance,Bon dimanche.

    · Ago over 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • A,pré,le bal,et la tit Mano,au cul,ut ut,rhésus et craie deux de,
    mine de rien,mine de crayon,bein,bein,JOINT,sur une feuille,tes deux mains,pour ut ut pas trop fort quand mème mais juste un Trait au Blanc et la,la,la,prends bien ta respiration,et pousse un tit buis,HB,trait tiret,cerf,nez,BO,bidet vidé,et sur un tit KIISS,

    · Ago over 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • A,sa filasse salace ficelle Hallal fille Marie,LOU,p,au Bal, deux hyènes Vienne,marinette,bein,colle y et COPIE,y,UZY,HUNE,une douille deux TIFS,au ut ut CUL,hypra ut ut rhésus social au ton et Riff Madrassa,( et com,les tits chiens a l arrière des voitures,tu vois un tit cou,deux patins,et le tit chien,ou leu tit ane il dit oui,il dit non,il s ait pas pourquoi,juste oui,oui,non,non,bon,c est un patin,pantin,au lourd menton deux plombs,et,

    · Ago over 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • Ces ses MO,croix,sés,sons s ont le ré,flé,Chiste,ment deux Tes grilles fissa deux ficelles,borné,tu est,borné t es nez,fais une BIG BIG fi,celle avé,ton Pouce,in your,MOU,th,ton bic,et sur ta RAP,sans manche,( juste un liseret d HAIR,tite mine,)tri,cote,ta peu,lot,eu,et tisse un jolie bande,eau,Léon,a jm,ton pène,ettt,

    · Ago over 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • HEU,cherche un tit peu,et surement dans ton tort,ueux,UT UT,tu trous,V,rat,et Bord,NEZ,Bord L eau,tu es,OK,éé,tu teu,teuf,teuf,te souviens,de,la,,Drole de Mine,,deux Lynda,éé,écoute et écoute encore,et mat,le MI,roir,des MAU,MOTS,Croix,tsé,tsé,qu elle,qu elle Nard,pas nard,sweet PAS,l a,R,bre,

    · Ago over 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • je la trouve très riche cette pensée et "généreuse"...

    · Ago over 7 years ·
    B3

    janteloven-stephane-joye

  • J'adhère complètement...

    · Ago over 7 years ·
    Pulbo 500

    corinne-antorel

  • cdc !!!

    · Ago over 7 years ·
    Photo  15  300

    chiarra

  • Heureuse de voir que tout va bien! :-)

    · Ago over 7 years ·
    Locq2

    Elsa Saint Hilaire

  • La courte envolée poétique qu'est l'haiku ou les quelques mots à la longueur, complexité, de ce texte, moi j'aime les deux.

    · Ago over 7 years ·
    Dargon d absinthe orig

    Lézard Des Dunes

  • Cette déclaration vaut bien quelques "je t'aime". Je te trouve même que c'est beaucoup mieux!

    · Ago over 7 years ·
    Adam orig

    sophie-l

  • c'est super beau!Bravo Mathieu!

    · Ago over 7 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • CDC

    · Ago over 7 years ·
    Wlw

    simon-rainner

  • Rockin où sont les questions ?

    Pour les autres, merci. Je continuerai mes chroniques, mais de temps en temps, ce genre d'écrit est nécessaire.

    · Ago over 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • Je te donnerai mon angle sur mon image de l anorak,bon,sans répondre a quoi que ce soit,tu as l assos,politique,anorak,tu n as pas l air et le refrain,du support chanson,et tu ne peux qu imaginer un anorak,et xxx,images,bon,et un anorak sous toutes ses coutures,et surtout la fermeture éclair,mat c est un Zipp,bref,Bonne journée a toi,.

    · Ago over 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • C est bien,beaucoup plus aérien,avant de te proposer un truc,est tu d accord pour répondre a quelques questions,auquelles tu t es dérobé a chaque fois.Si,oui,je tavais dis toi qui aime la politique,avec une chanson,et un anorak,tu seras habillé,bon,je n en ferai rien,je mettrai la chanson,juste comme support,bon,si tu es donc ok,pour répondre a ces quelques questions,

    · Ago over 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • Wow !

    · Ago over 7 years ·
    Courte

    lilii

  • Ca c'est du Mathieu ultra-sensible ! On est loin des exercices de style et autres dissertations amusées sur les prestations de l'équipe de handball. Mais quelle magnifique palette, du sud-anis au vert-tendresse !

    · Ago over 7 years ·
    Sampan 92

    fuko-san

  • "Celui qui médite vit dans l'obscurité; celui qui ne médite pas vit dans l'aveuglement. Nous n'avons que le choix du noir". Victor Hugo.

    Personnement et sans renier ton talent de chroniqueur, je suis plus sensible à tes textes perso.

    · Ago over 7 years ·
    Pedro almodovar 2012 150

    tiare

  • See more comments
Report this text