Trois p'tits chats

bleuterre

Il y a quelques jours, alors que je prenais le car, une petite fille de trois ans, à peine, chantait. Elle aurait pu être une petite fille ordinaire, dans un pays ordinaire. Elle semblait heureuse. Le sourire jusqu'aux oreilles.

Un léger accent trahissait ses origines. Sa mère, sans doute, s'était assise en retrait. Elle portait un foulard sur la tête, noué au menton, dans de jolis coloris. La scène semblait emprunte de gaieté, si ce n'était une chaleur écrasante. Cette femme, avec son foulard et ses grandes jupes longues me donnait chaud. La climatisation du bus était en panne. Mais ça n'empêchait pas cette petite fille d'être gaie.

Sa mère, seule, trimballait avec elle toute une ribambelle d'enfants à qui elle parlait une autre langue, celle des Balkans, sans doute. Le teint, les vêtements, me faisaient penser à des Roms, du Kosovo, ou de Macédoine, en majorité musulmans.

Mais la petite chantait, dans un français parfait. Et elle ne devait pas avoir trois ans.

Ce qui me fit penser à cette grande capacité d'assimilation des enfants, alors que la France vieillit et que la retraite des quadragénaires est mise en péril par une difficulté de renouvellement des générations. Moi, je regardais cette petite fille rieuse en train de chanter trois p'tits chats, dans un français parfait, et ces gens étaient loins de me sembler dangereux pour notre pays.

Ma pensée n'était pas en reste, je regardais cette femme au foulard. Un de ses yeux était clos, sans doute ne s'ouvrira-t-il plus jamais pour regarder ce pays de deux yeux tous neufs, comme pouvait le faire la petite fille.

En observant un peu plus, je vis qu'elle n'avait qu'une seule main, son autre bras se finissait par un moignon. Qu'avait-elle vécu, plus loin, pour se retrouver mutilée ainsi ? Je ne lui donnais pas trente ans.

Trois pt'it chats, cette chansons que je chantais enfant, chantée dans toutes les cours d'école de France et de Navarre par les petites filles insouciantes....

Trois p'tits chats, mon esprit ne put s'empêcher de vagabonder encore, mais plus à l'est, là où enfant, je m'évadais dans ma tête en écoutant « Kalinka » chanté par les chœurs de l'armée rouge.

Ce n'étaient plus trois p'tits chats qui me trottaient dans la tête, mais trois petites femmes, condamnées au goulag, trois « pussy », dans ce pays où elles avaient fait le choix de ne pas la fermer, comme cette petite fille dans le bus urbain.

Et moi, dans l'histoire, j'écris encore sous un pseudo craignant les foudres d'un patron ou d'une famille dont les idées politiques divergent parfois des miennes.

  • merci à vous deux.

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • J'ai beaucoup de mal à écrire un texte en prose sur un sujet banal du quotidien, parce que je ne sais pas le rendre intéressant. Alors je me dis qu'un poème, au moins, on a l'impression de l'avoir travaillé... Ici, tu as su donner à une famille dans bus un sens totalement captivant, et posé des questions profondes et bouleversantes. Bravo BLEUTERRE !

    · Ago over 7 years ·
    Dsc 3658 3 orig

    lubine-marion-ruaud

  • Ce texte me bouleverse Bleuterre ! Belle écriture , quel que soit le nom, l'âme est là avec le talent ! Merci vraiment !

    · Ago over 7 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • merci à tous les trois de vos réactions...
    Merci Aile, c'est toujours émouvant de rejoindre une enfance.
    Omicron, c'est vrai que le pseudo s'apprivoise peu à peu....
    Jean, merci de votre commentaire plein d'humanité.

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • Il ne faut pas avoir peur d'assumer son pseudo qui peut être un garde-fou dans ce monde de fou. Avancer à couvert et se découvrir petit à petit, à la mesure de sa propre assurance. Et puis une histoire d'amour peut naître entre soi et son pseudo !

    · Ago over 7 years ·
    Omicron 1 orig

    Christophe Dessaux

  • Merci pour ce texte si plein de fraîcheur et d'amour! Je me suis reconnue dans la petite fille. Ce texte est très émouvant.
    Bien à toi,
    aile.

    · Ago over 7 years ·
    Coucou plage 300

    aile68

  • Edwige j'ai lu ce texte de Maria Alekhina. Il est d'une très belle qualité humaine et dépasse largement les clichés que l'on peut voir véhiculés par les médias, j'ajoute ici le lien :
    http://www.lesinrocks.com/2012/08/22/actualite/maria-alekhina-pussy-riot-je-nai-pas-peur-de-vous-11288149/

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • merci à toi Reve. ton commentaire me touche beaucoup.

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • Bleu en quoi est ce génant d'avoir un pseudo, un nombre important d'artistes en ont ... :)))
    et tu en fais partie ... Comme le dernier texte d'Iktomi "Trompettes de la Renommée", certains écrits défendent plus qu'un réquisitoire des positions et des opinions, cdc pour moi aussi

    · Ago over 7 years ·
    Tyt

    reverrance

  • merci La vie en Rose et Edwige.

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • Très beau texte plein d'amour et de fraîcheur ! A lire l'excellent texte de Maria Alekhina, plaidoirie à son procès. J'ai de la peine pour le peu et si superficiel que retiendra l'opinion à son propos. J'exprime des réserves quant à la liberté d'expression que nous avons ici, tellement que l'on doive prendre un pseudo pour s'exprimer, que ce soit pour garder un poste ou en obtenir un... Je suis assez désolée aussi de voir que le porno reste le plus sûr moyen de se faire connaître.

    · Ago over 7 years ·
    Camelia top orig

    Edwige Devillebichot

  • merci Bleuterre pour ta sincérité . Ne te tracasse pas pour ton pseudo,ton talent est bien réel quelque soit ton nom. tu ne te cache pas, tu te protège !

    · Ago over 7 years ·
    Img 4806 orig

    la-vie-en-rose

  • merci Aldebreme, pour tout, et pour ce lien aussi que je ne connaissais pas.
    Wen, merci à toi aussi, je ne vais pas arrêter d'écrire, car ça m'est impossible..... mais c'est vrai que cette histoire de pseudo est toujours dérangeante, mais je crois que je ne peux pas faire autrement pour l'instant.

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • Un texte profond. Bleu', je suis subjugué.

    Sur le pseudo, j'en utilise un (et conserve une frontière la plus étanche possible) car 1. je suis dans une situation similaire à la tienne et 2. je veux être jugé par vous sur mes écrits et rien d'autre (voir ce que j'ai pu écrire dans "Il faut être fou pour vouloir être lu").

    Bleuterre, ne change rien, continue à nous abreuver de pépites telles que celle-ci. Continue à écrire et à partager !

    · Ago over 7 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • Vous savez ce que je pense de votre écriture, je vous l'ai déjà écrit donc j'aime ce texte. Ce blog sur les Rroms (orthographié en Romani) peut vous intéresser ,http://lesrroms.blogg.org. Voir aussi Marianne II. Quant aux Pussy Riot, Poutine vient de passer son test de tolérance, c'est-à-dire aucune. la sanction est démesurée. Sinon j'ai un pseudo car mon nom de famille prête à sourire voire aux surnoms débiles. Ma famille est d'origine franco-polono-algéro-angloetdautres et ça me va!...continuez...

    · Ago over 7 years ·
    Dscf5083 92

    Alain Lehéricy

  • merci Mystérieuse pour ce commentaire et merci Dominique d'évoquer la question du pseudo, qui me taraude, vraiment. Je pense aussi que c'est lié à ma profession, où au contraire du journalisme, je suis liée à un certain devoir de réserve et surtout, à une certaine laïcité, c'est à dire ne pas exprimer ni opinion politique, ni religieuse. J'imagine qu'en étant journaliste, tant que l'opinion reste dans la ligne éditoriale du journal, il n'y a pas de souci particulier.....Le pseudo permet une certaine liberté... effectivement....

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • j'aime bien ce texte bien inspiré et tu as raison d'évoquer le problème du pseudo
    Sur ce site, nombreux sont ceux qui ont recours aux pseudos, moi peu, sans doute parce que pendant toute ma carrière journalistique et éditrice j'ai signé de mon seul nom. J'ai bien utilisé deux pseudos sur WLW, pour accorder les signatures aux genres, mais j'y ai renoncé, ne signant plus que "Dominique Arnaud" ce qui m'impose de ne pas écrire n'importe quoi, ni sur WLW ni dans mes blogs. Voir http://www.dominique-arnaud-le-mexique-revele.com/

    · Ago over 7 years ·
    Moi da orig

    Dominique Arnaud

  • Je dirais que ces moments d'intimité partagée m'émeuvent particulièrement . La réflexion pertinente , quasi journalistique ...bravo , je suis bluffée!

    · Ago over 7 years ·
    Thumbnail (2)

    mysterieuse

  • merci vraiment à vous, c'est beaucoup d'éloges ! Mais ça donne envie encore plus de partager aussi ces moments du quotidien.

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • Peu importe nos origines. Reste avec nous et continue. Moi j'aime ce que tu écris et le reste n'a pas d'importance.
    Trois p'tits chats, la, la la....

    · Ago over 7 years ·
    Dis pas ca 1 465

    divagations-solitaires

  • Tout à fait d'accord avec Iktomi particulièrement sur "magistralement amené" et sur "petit cénacle des soit-disant professionnels"...
    Une pépite en effet. Une de plus.

    · Ago over 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • Très brillante illustration d'une vérité souvent perdue de vue : on peut inciter les gens à réfléchir sans être barbant ni sentencieux.
    La "chose vue" est très finement contée et le lien avec l'actualité magistralement amené, c'est quasiment du vrai journalisme comme Camus en faisait en son temps et comme de nos jours il n'y a plus grand-monde (dans le petit cénacle des soit-disant professionnels) pour savoir en faire.
    Mes très chaleureuses félicitations pour ce petit bijou.

    · Ago over 7 years ·
    Lange02b

    Johann Christoph Schneider

  • merci beaucoup à tous pour vos commentaires et lectures, ça donne envie de continuer à faire lire et partager...

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • Très bon texte qui pose les bonnes questions

    · Ago over 7 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • Tu sais, Bleu, y'a des pseudos qui ont changé l'histoire, même dans l'ombre d'un bout de grotte du Vercors, ou d'ailleurs...
    Moi, qui que tu sois, je sais que c'est à toi que je dois ce petit trajet (ce grand voyage) en autobus.

    · Ago over 7 years ·
    Un inconnu v%c3%aatu de noir qui me ressemblait comme un fr%c3%a8re

    Frédéric Clément

  • sur la forme, écriture fluide et très imagée. Sur le fond, je souscris à 200 %

    · Ago over 7 years ·
    P1090546

    laurencemarino

  • J'ai aimé cette petite fille qui chante et les réflexions sur la société et le monde que cette scène a déclenchées chez toi.

    · Ago over 7 years ·
    Default user

    arzel

  • très belle pensée Bleu. oui, vraiment très belle.

    · Ago over 7 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

Report this text