J'ai 13 ans

malusyle

J’ai 13 ans, je suis ce que l’on veut bien que je sois. Il y a longtemps que je dis ce que les autres veulent entendre. Je suis soumise, soumise à la force de l’autre, soumise au pouvoir de l’autre, soumise à l’amour de l’autre. Je n’ai pas été formée pour les défis, les conflits.Je suis sage, bien élevée. Je ne ferai pas de vagues, pas de drame, pas de bruit. Ils le savent.

J’ai peur que l’on me bouscule, que l’on me regarde. J’ai mangé autant que je pouvais, à ne plus avoir le gout des aliments, juste pour devenir ce que l’on ne désire plus. J’ai pleuré à ne plus voir, à ne plus savoir. Je suis malheureuse à ne plus tenir, à ne plus vomir, à ne plus vivre. Impunité idiote que donne le statut de parents. Se détruire pour ne plus être vue, plus être touchée, ne plus être aimée, plus de cette façon. Les jeux étaient fait des les premières années puisque l’on m’obligeait à obéir, j’ai obéi. On m’a touchée, on m’a bafouée, on m’a tuée. Mais aujourd’hui je vous ai dénoncés. J’ai déchiré le pacte odieux qui nous unissait…j’ai vu dans le regard des autres cette condamnation, cette incompréhension. On m’a souri, ils étaient désolés, plus que vous ne l’avez jamais été. On peut peut-être changer les choses mais que ferai-je de mon corps blessé ? Je m’en servirai pour détecter  le bourreau des autres…à cause de vous j’ai un combat à mener ! à cause de vous je serai heureuse puisque je sais déjà ce malheur d’avoir peur dans sa maison…et ce bonheur de fuir sa prison. Alors je serai forte pour que vous sachiez que vous vous êtes trompés, je ne suis pas obéissante, je ne suis pas soumise…j’attendais juste d’être un peu plus grande.

Report this text