Je suis une grande fille maintenant

Pauline Perrier

Je suis une grande fille maintenant. Ce matin j'ai mis mes gants avant de sortir. J'ai acheté des pulls à grosse maille. Des cols roulés aussi. J'ai glissé mes décolletés sous ma pile de vêtements, je n'ai plus besoin de ça maintenant. J'ai décidé d'attacher mes cheveux : je sais que tu n'aimais pas cela. Tu disais que j'avais les plus beaux yeux de la Terre, mais qu'il ne fallait pas que je me dégage le visage ainsi. Et moi, bécasse, je t'écoutais. Mais je suis une grande fille maintenant. Je fais ce que je veux.

Je n'ai plus besoin de toi pour me réchauffer. Je n'arrive plus devant la fac avec les mains glacées, juste pour que tu les prennes entre les tiennes et les serre longtemps. Je ne mets plus de col V pour attirer ton attention. Tu étais ma bronchite chronique, mais c'est fini maintenant. J'ai remisé mes aspirines au placard, je les ai troquées contre une laine taille XL. C'est tellement plus efficace !

J'ai appris à déchiffrer les plans de métro, je ne me fie plus à personne pour descendre à la bonne station. Je porte des jupes avec des talons, peu importe ce que tu pouvais en penser. Je porte aussi mes propres gilets, c'est dingue le nombre que je peux en avoir ! A croire que j'avais oublié comme c'est bon d'avoir ses propres affaires. Le soir, je m'emmitoufle dans un plaid en fourrure pour regarder la télévision. C'est plus confortable que toutes ces fois où je me contorsionnais pour être contre toi, pour sentir battre ton cœur à mon oreille. Toi, tu ne bougeais jamais d'un iota. Tu t'en fichais bien que j'aie des torticolis le lendemain. Tu t'en fichais de tout, en fait. Alors que moi, je tentais de tout mémoriser. J'ai essayé d'apprendre chaque parcelle de toi, appris à déchiffrer le moindre de tes traits. C'est pour ça que j'ai si mal maintenant. Parce que tu es ancré dans mon esprit. Je t'ai appris par cœur, moi qui n'ai jamais retenu une ligne de Verlaine, et maintenant je ne parviens pas à t'effacer.

Pourtant j'ai réappris à vivre sans toi. J'ai mis mon esprit en rééducation. J'ai dû me forger de nouvelles habitudes, car tu as bouleversé toutes les anciennes. Mais ça va, je m'en sors. Je suis un peu comme un nouveau né, sauf que je dois tout apprendre en accéléré. Je t'avoue que je ne suis pas encore sevrée. Il m'arrive encore de chercher ta main quand je marche dans la rue, ou de lancer un bras dans le lit en espérant t'enlacer. Sauf que tu n'es plus là maintenant.

Pour te dire toute la vérité, j'ai pleuré en achetant ma paire de gants. Moi qui claquais toujours la porte en me disant que je n'avais pas le temps de chercher des vêtements plus chauds, simplement parce que tu m'attendais à deux pâtés de maisons, prêt à me confier ta veste, tes bras, tes lèvres et ta chaleur, je me suis retrouvée bien bête le premier jour. Mais je m'y suis faite. Et je peux te dire que je suis une grande fille maintenant. Car je n'ai plus besoin de toi.

J'ai retrouvé l'ouvre-boîte, j'ouvre mes pots de confiture toute seule désormais. J'ai réussi à installer de nouvelles applications sur mon téléphone sans ton aide, et hier j'ai même réussi à imprimer mon exposé sur l'imprimante wifi que j'ai installé moi-même. Tu vois, je m'en sors très bien sans toi. J'avais une vie avant toi, le plus dur c'est juste de la retrouver telle qu'elle était. Car tu as tout chamboulé. Tu as été mon premier amour, mais surtout ma première blessure. Il m'a fallu du temps pour en guérir, et parfois la plaie me démange encore. Je n'imaginais même pas que l'on puisse éprouver une telle sensation de manque avant que tu t'en ailles. Mais même elle, elle diminue. Lentement, trop lentement pour que mon stock de larmes s'épuise enfin, mais je suis en bonne voie. Il faut croire qu'on s'habitue à tout. J'apprivoise ton absence comme je t'avais apprivoisé. Je musèle ma douleur à coup de mauvais soaps, de crème glacée et de soirées entre copines. Elles sont tellement plus marrantes que toi, tu sais.

Ce qui me semble le plus insurmontable, c'est d'imaginer tout recommencer. De regarder d'autres garçons, d'imaginer le goût de leurs lèvres sans me repasser le film de nos baisers. D'envisager de souffrir à nouveau, mais surtout de croire que j'éprouverai un jour de nouveaux sentiments amoureux. C'est comme si tu avais tout éteint en moi. Comme si tu m'avais incendiée pour ne laisser plus qu'un vaste terrain infertile. Et ça, on ne nous l'explique jamais dans les dessins-animés. On ne nous explique pas comment soigner notre cœur ni comment passer à autre chose. Mais je suis une grande fille maintenant, et je vais y arriver. Tu verras.

  • Bravo ! Très beau texte !

    · Ago 6 months ·
    Capture 20150223 142217

    aniram-writ

  • Notre premier amour restera gravé en nous à jamais. Il nous façonne, nous ne pouvons l'oublier complètement. Et nous permet de faire de belles rencontres par la suite. Merci pour cette retranscription.

    · Ago almost 4 years ·
    12936714 10209077258988573 592051914660552106 n

    elipure

    • Merci d'avoir pris le temps de la lire et la commenter.

      · Ago almost 4 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • C'est un joli et premier coup de coeur pour ma part. Qui n'a jamais ressenti ça? C'est touchant de se retrouver dans les mots d'une autre. Eclatant de vérité. Merci d'avoir si bien (d)écrit. Bravo!

    · Ago almost 5 years ·
    Capture d%e2%80%99e%cc%81cran 2015 05 28 a%cc%80 16.16.37

    ap0zys

    • Je suis touchée d'être votre premier coup de cœur ! Merci pour ces mots.

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • Ce texte parle tellement. On dit que les mots sont sublimes quand ils ont écris avec une âme torturée, je pense que c'est le cas. Bonne continuation !

    · Ago almost 5 years ·
    11195641 101134260221343 1025964125 n

    Healyn Miller

  • Merci pour cette lecture. Une personne heureuse n'a pas d'histoire à raconter. Mais ton histoire est plutôt belle, malgré tout, ou grâce à tout.

    · Ago almost 5 years ·
    Adhesif alu brosse noir charbon brillant

    Nathan Noire

  • Wow. Ce texte... Est clairement le plus beau et le plus touchant que j'ai pu lire jusqu'à maintenant.
    Je me retrouve dans le même cas en ce moment.
    Avec cette abonimable sensation d'autodestruction, et d'impossibilité de futur.
    Je te souhaite du courage. Beaucoup de courage.
    Parce que même si une rupture semble banale et commune comme situation, ça reste incroyablement douleureux.
    W.

    · Ago almost 5 years ·
    Img 19482

    immarcescible

    • Quel compliment ! Merci beaucoup ! J'ai écris ce texte il y a un an, je sais que mes mots te sembleront vides de sens pour l'instant mais j'ai maintenant une fin à mon texte, je sais qu'il vient un jour où on parvient à tout recommencer. Alors je te souhaite de t'en remettre aussi vite que possible. Regarde toutes les personnes qui t'apportent du bonheur et savoure les moments où tu ris si fort que tu ne penses plus à cette rupture. En me concentrant sur ça, j'ai réussi à me rendre compte que finalement, avoir quelqu'un c'est bien, mais qu'on peut en faire le deuil si on le veut vraiment. Courage :)

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • très bien et sincère! il faut de la souffrance pour bien écrire car cela donne du sens. On peut inventer la souffrance, la vivre, se projeter...tout est possible!

    · Ago almost 5 years ·
    Img 20140929 091136

    amisdesmots

    • Merci !
      Oui, tout peut être inventé, mais quand il y a un réel sentiment entre les lignes, c'est là que l'authenticité peut faire la différence !

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • Jolie traversée, on sent bien le coté féminin, la première vraie déchirure adolescente... On peut dire ce qu'on veut : la tristesse restera toujours joli a écrire, à lire et à entendre.

    · Ago almost 5 years ·
    Img 20160602 205449261 2

    Pierre

    • Je pense qu'elle est source d'écriture, si on n'en bave pas un peu, on n'a rien de vrai à raconter...

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • Emotion au rendez-vous. Rupture, reconstruction, et entre des étapes et des épreuves...bravo !

    · Ago almost 5 years ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

  • J'aime la simplicité de ton écriture. Cela rend ton texte très fort. C'était vraiment très agréable à lire.

    · Ago almost 5 years ·
    Moi orig

    nrik

  • Vrai coup de coeur ! C'est magnifique. Ton texte résonne à mes oreilles avec un air de "Big girls don't cry" et c'est juste ... génial. Bravo ! :)

    · Ago almost 5 years ·
     .(15)

    briseis

    • Waouw, merci beaucoup ça me touche :)

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • Très beau texte qui, au delà de la souffrance occasionnée par la rupture, montre ce travail d'individuation nécessaire avant d'entamer une nouvelle
    histoire. Entamer et créer autre chose, et non pas recommencer, surtout !

    · Ago almost 5 years ·
    100 1297 orig

    itsu08

  • Très beau !

    · Ago almost 5 years ·
    Yahn 3

    yahn

  • J'ai vécu ça et tu le dis si bien que j'ai l'impression de m'entendre parler en lisant tes mots. Merci d'exprimer si bien la douleur d'une rupture.

    · Ago almost 5 years ·
    Mini img 0571

    milenagorski

    • Jamais une belle expérience... Merci, vraiment !

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • C'est beau et plein d'espoir

    · Ago almost 5 years ·
    Img 20170126 213059 325 1

    nawel-

  • Magnifique.

    · Ago almost 5 years ·
    9

    marla

  • j'aime beaucoup, c'est naturel et donc touchant. Au début, on pourrait presque croire que tu t'adresse à un de tes parents. Je dis "tu" car je suppose que c'est toi qui parle ^^

    · Ago almost 5 years ·
    Weekendplansnewest

    mlleash

    • Merci ! Ça reste de la fiction mais il y a un vécu derrière.

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • Coup de coeur! Magistral!
    Je suis coincée au dernier parapgraphe depuis deux ans et je me vois toujours pas recommencer. Certaines choses mettent beaucoup de temps chez certaines personnes. Mais c'est un texte superbe. On vit avec toi et tes pulls en grosse laine :)

    · Ago almost 5 years ·
    Imga0154p

    eaurelie

    • Merci beaucoup ! J'avoue que ce dernier paragraphe c'est la phase la plus difficile... Mais chacun l'affronte à sa manière, et un beau jour on se rend compte qu'on y arrive. Faut pas laisser tomber, même si on y laisse des plumes, faut y croire encore et encore, parce que sinon on laisse la tristesse gagner et pas l'amour. Or il y a forcément quelqu'un qui t'attend ! :)

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • Probablement parce que je vis la même chose en ce moment... mais je suis touchée, très très touchée. Merci, c'est bien écrit, c'est beau, ça tombe juste.

    · Ago almost 5 years ·
    Default user

    luxlisbon

    • Bon courage, je te promets qu'après chaque chagrin d'amour il y a de nouvelles choses géniales à découvrir ! Mes vœux t'accompagnent :)

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • C'est sublime. Gros gros coup de coeur.

    · Ago almost 5 years ·
    Img 3458

    mamzelle-plume

  • Très réussi... poignant.

    · Ago almost 5 years ·
    Default user

    Souriceau Super

  • Un gros coup de coeur pour ton texte, ce mélange de force et de fragilité en même temps, c'est fluide et gorgé d'émotions, merci :)

    · Ago almost 5 years ·
    Zt245dd

    redstars

  • Ça creuse le bide, parce que ça résonne en nous. En même temps, c'est très simple, je trouve qu'il y a une certaine pudeur dans la façon dont tu parles de cette rupture, pudeur qui rend ton texte encore plus beau. Bravo, le coup de coeur est mérité ;)

    · Ago almost 5 years ·
    V  cf70

    Clara Hbt

    • Je suis vraiment touchée par ce commentaire, merci beaucoup...

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • C'est touchant et bien écrit. On se retrouve dans cette histoire...

    · Ago almost 5 years ·
    1929602 13433202756 8999 n

    The Girl Next Door

  • top

    · Ago almost 5 years ·
    Default user

    Raoul Barmat

  • Simple et touchant. Bravo.

    · Ago almost 5 years ·
    Gabjournal

    gabryel

  • C'est sublime. Tellement émouvant. J'espère ne jamais vivre ça... Coup de cœur.

    · Ago almost 5 years ·
    Cat

    dreamcatcher

    • Je suis très honorée par ce coup de cœur, merci pour votre commentaire. En effet, je ne vous le souhaite pas, mais ça fait partie de la vie :)

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

    • C'est sûr! (P.S Pas de vouvoiement, please!)

      · Ago almost 5 years ·
      Cat

      dreamcatcher

    • C'est noté ;)

      · Ago almost 5 years ·
      31

      Pauline Perrier

  • J'aime beaucoup. .beaucoup de sensibilité.. c'est beau et touchant.

    · Ago almost 5 years ·
    Ade wlw  7x7

    ade

Report this text