Sacré printemps

Colette Bonnet Seigue


 

C'est la valse des parapluies pas celle de Cherbourg mais une danse de Saint Sens ininterrompue d'un crachin du bout du bout du NOOOOOOOOOOOORD ! Sauf que vous êtes dans le Sud !!!

Voilà un calendrier de mai printanier bien arrosé. Vous vous levez  avec un œil de marmotte embuée.  Un rai timide et familier de la fenêtre qui a du mal à percer le noir  incite à la grass' mat'. Alors, vous replongez béatement sous la couette ! Cependant, il faut se lever, du pied gauche sans doute, à cause du syndrome- tristounet-quotidien-du- volet ouvert- sous- la- pluie ! Et de vous dire à l'intérieur : "Encore un jour gris pareil à tous les autres et ça, depuis des lustres !" Ras le bol de cette dégoulinade qui ne fait pas ami -ami avec le cœur inondé ! Vous petit -déjeunez sans soleil au ventre. Après ablutions, garde-robe oblige, vous choisissez la tenue flashy, celle qui va rayonner plein pot et, devant le frigo en pénurie,  mettez le nez dehors, (parapluie et trenchcoat de circonstance) pour l'épopée des courses. Il faut bien se sustenter !

 

            Le parcours du combattant démarre avec celui de la voiture. A peine garée, il vous faut sortir du véhicule parapluie ouvert d'une main, sac à main et celui à provisions de l'autre, se diriger vers le parc des caddies cherchant à la dernière seconde le jeton libérateur du vôtre, quand tout à coup, l'indocile  vous glisse des doigts mouillés pour finir sa course sous la voiture voisine. Là, vous devez ouvrir le sac à main chercher l'euro remplaçant dans le porte-monnaie que vous ne trouvez pas sur le champ, pour cela, une méthode efficace : Caler le manche du parapluie sous le menton afin de libérer une main. Et là, le cou rentré dans les épaules, l'engin sur les yeux, vous entendez "aïe !" à cause d'un rentré de baleine dans la joue de la voisine dont la situation ressemble trait pour trait à la vôtre ! Enfin vous avez le caddie mais, par-dessus le marché, une tornade soudaine retourne en un clin d'œil le parapluie et l'averse se faisant  intempestive et vous aussi, vous vous dites encore "Pu…. !!!!

J'aurais mieux fait de rester au lit" ! Tandis que vous jetez avec dépit le sac à provisions dans le caddie et courez à toute allure vers la porte d'entrée principale fermée à cause des intempéries, il vous faut suivre la flèche pour entrer enfin  comme zombi dans le Super Market ! 

 

            Là,  brushing raplapla, cheveux plaqués dégoulinants, dépitée vous foncez tête basse, caddie en avant  pour passer inaperçue. Mais c'est raté, à l'angle droit du rayon à confiture vous vous trouvez subrepticement nez à nez avec Marie Caroline une relation au look dernier cri qui vous interpelle : "Oh ! Ma chère !  Dans quel état vous êtes ! Quelle avalanche !" Vous répondez du bout des lèvres que c'est la faute de ce temps de chien et vous pensez en finir avec cette journée de mer…. !!!!!!!!!!!!!!!!

 

            Enfin au sec  dans le magasin, vous flânez plus que d'ordinaire, garnissant ainsi le caddie plus que d'ordinaire et découvrant à la caisse un total débordant de votre carte bleue tandis que dehors l'averse se fait de plus en plus agressive et que quelques consœurs d'après emplettes sans parapluie attendent l'arrêt du torrent pour sortir. Sans réfléchir vous sortez en turbo et rebelote, avec en plus la marchandise en dégât des eaux qui se ramollit! Devant la voiture fermée vous cherchez la fatidique clé tout au fond du sac. Vous maugréez encore, vous fouillez et refouillez sous le déluge pour enfin trouver le sésame dans la poche du trenchcoat ! Et ce n'est pas fini, le coffre ouvert, vous devez  faire preuve d'organisation pour tout rentrer dans l'espace mini de votre mini, vous coincez inévitablement en rabattant  brutalement la porte une botte de poireaux qui balade son vert printanier au vent mauvais.

            Enfin le moteur vrombissant sur le parking vous engagez une marche arrière avec  un pare-brise embué et vous pilez sur une mamie trop lente que vous avez failli écraser. Vous oubliez bien-sûr la ventilation interne  et vous maugréez encore en vous lançant des noms d'oiseaux !!!

 

            Pas encore fini, arrivée à la maison, il vous faut sortir les poids morts, cette fois tant pis ! Sans parapluie c'est trop compliqué !

 

            Opération courses de jour de pluie terminée, vous vous effondrez épuisée et trempée sur le canapé du salon devant un feu de cheminée hivernal.

 Vous entendez une voix masculine un peu pressée vous dire :

 

         - Chérie ! J'ai faim ! Tu as été bien longue aujourd'hui !

 

                                               Sacré printemps va !!!

           

 

 

 

 

 

 


  • pas lu à l'époque regrettable erreur réparée aujourd'hui, une tranche de vie aven un trenchcoat comme complice, un parapluie parano et un caddy pardi taquin, un mauvais mpment pour l'écrivain mais un bon pour les lecteurs ,

    · Ago almost 4 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

  • Oui! Terrible description genre comédie musicale " Shopping in the rain"
    Euh... Rafistoleuse! Toutes les voix masculines ne font pas ça, tout de même?

    · Ago over 6 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

  • Aaah mais j'adore ^^'
    Le genre de phrase à la fin qui met vraiment les nerfs si on les a pas déjà assez avec toutes ces péripéties :) La voix masculine a le dont de savoir faire ça ^^'

    · Ago over 6 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Ahahah la chute !! Il est très drôle ce texte ! Qui n'a pas subi ça ! (Le pire c'est quand il s'arrête de pleuvoir pile quand tu remontes dans la voiture... Ou que tu viens de refermer la porte de chez toi. Grr !)

    · Ago over 6 years ·
    Logo bord liques petit 195

    octobell

  • Un parcours du combattant même pas récompensé par un chaleureux: T'as besoin d'aide, chérie?
    Damned !! quelle chierie.

    · Ago over 6 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • Beaucoup d'humour pour ce sacré Printemps, ou le lecteur y voit gouttes. J'aime beaucoup votre orthographe de Sésame transformé en Sésame. Curieusement, cela donne encore plus de force au mot.

    · Ago over 6 years ·
    Mouette des iles lavezzi orig

    valjean

  • Décidément faire les courses est une véritable sinécure ! Bien joué et bien décrit. Le mec à la maison, finalement elle le vire ou elle lui verse les courses sur la Tête ?

    · Ago over 6 years ·
    La main et la chaussure

    Stéphan Mary

  • Des poroles joyeuses sous un trop plein d'eau!

    · Ago over 6 years ·
    Yoda 24 04 09 002 92

    yoda

  • Bien vu ! La prochaine fois, en cas de pluie, grasse matinée avec un bouquin pendant que Monsieur sera de corvée de supermaché !

    · Ago over 6 years ·
    015

    carmen-p

  • Histoire d'eau de vie quotidienne ! Merci Colette !

    · Ago over 6 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • un texte que j'ai adoré lire. Plein d'humour du quotidien mais aucune trivialité. Je croyais l'avoir commenté mais je vois que non. C'est sans doute que je t'ai lu sur mon ipad. où je ne peux commenter.

    · Ago over 6 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • tres drole et et plus d'une ont connu ca j'en suis sure

    · Ago over 6 years ·
    521754 611151695579056 1514444333 n

    christinej

  • Ouh lala .....les bras m entombent, la chute vaut son pesant d or et le reste aussi, j ai adoré! :D

    · Ago over 6 years ·
    Fullsizerender

    eleanor-gabriel

  • Excellent comme toujours Colette... Avec l'humour en plus ! J'espère que le soleil est revenu te mettre du baume au coeur ? Je pense bien à toi. Bises

    · Ago over 6 years ·
    Version 4

    nilo

  • .. et je croyais que ce genre courses sous la pluie et un ciel plombé ,tout cela agrémenté de rafales de vent du nord ne pouvait avoir lieu qu'en Belgique !!!Très beau texte,joliment écrit, ce qui rend les ennuis plus faciles à supporter. cdc

    · Ago over 6 years ·
    Welovewords 002 300

    phine

  • Encore une femme qui se plaint...
    Rho je plaisante... Mais quel plaisir tout de même, de rire de votre malheur!

    · Ago over 6 years ·
    Vintage headless man by hauntingvisionsstock 1

    Yannick Darbellay

  • mdr! plat'eau tait lait entre les gouttes aquons sacrées, laissons boucler à plat à pied, voûte invoquée... Tudieu, Boudiou, mangeons boudoir ou pain olé!!!

    · Ago over 6 years ·
    545579 3657952887767 1403693905 n

    sally-helliot

  • J'ai beaucoup apprécié ce texte, dans lequel il est facile de se reconnaitre. Heureusement, il semblerait que le soleil soit de retour!

    · Ago over 6 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Oui c'est bien drôle, essaie la livraison à domicile même si parfois ils se trompent dans la marque des yaourts...

    · Ago over 6 years ·
    Flottins orig

    sophie-dulac

  • Fétu dé cendre,rhésus,i,thé,le temps d un tag,a,pore,thé,d apparat d O,pène,ra,a,part,thé,tsé tsé,ex Ceylan,
    le caddie gondole parking rigole,com,
    la brique goutte,angle terre,d atre cheminée,ouattt,wesh,sens,estu,air,RRR,
    pluie d ocre,O,pène diluvien,dé,mot,glotte,bil,lle,
    encore Bravo,(je ne sais pourquoi,votre texte m a rappelé quelques soirs agapes lors de spectacle d une Ligue d Improvisation(verbal)peut ètre un sujet de pluie lors d un de ces soirs,avé quelques notes timbales inspirées depuis les gradins bondés,bref,je ne sais si des ligues d impro en ligne,pardi,ex,iste,texte,t,u,aile,menthe,Bonne journée a vous,.

    · Ago over 6 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • Bravo,toute la pluie Strate,i,varius,et sur une halte abri,be,Canson de marge,un free son dé cils fuseaux,au pelvis farniente de la nonante,
    Good S,mart,innn hallebarde,grise ciel virgule bleu marine,zéphyr cravache filasse,fist,elle,oup,s,(bribe un tantinet trivial cheval,éé,non?heu non,non,)
    éé,si vous croisiez Jeanne D arc(coupe au bol,il est ouf LUiii,vous vous dis,riez,non?bref,)
    au détour d un com,ne ce trait qu une fugace seconde,

    · Ago over 6 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

  • Hihi...bien vu! Bien ri !

    · Ago over 6 years ·
    59577 1501068244230 1159900199 31344222 178986 n 465

    Choupette

  • bien rit, il faut utikiser le ciré jaune des bretons!!!
    et surtout jamais de parapluie, le jeton dans une main et on fonce droit sut le stockage des caddies!!!
    le parapluie est un excellent outil de drague les jours de flotte, : se mettre à l'abri le riflard armé et dès qu'une passgère démunie entre dans le champ visuel lui proposer un petit coin de parapluie.... (voir la suite chez georges!!!

    · Ago over 6 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

Report this text