Dialogue de sourds: Une histoire de centimètres

sophie-l

Elle

Pfff…

Lui

Quoi ?

Elle

Rien…

Pfff…

Lui

Pourquoi tu souffles comme ça ?

Elle

Je souffle pas, je suis intriguée.

Lui

Qu’est-ce qui ‘intrigue au point de ne pas te faire souffler ?

Elle

37 centimètres.

Lui

Tu peux approfondir ?

Elle

Paul, tu sais Paul ?

Lui

Oui Paul, ben quoi Paul ?

Elle

Ben, 37 centimètres quand même !

Lui

Oh l’autre hé, de quoi tu parles ?

Elle

C’est Marion qui me l’a dit, même que Paul était là pour confirmer !

Lui

Hé ben bravo ! Bonjour la conversation ! Je croyais que c’était réservé aux ados post-pubères ce genre de mesures débiles !

Elle

Attends ! Tu ne peux pas dire que t’avais jamais remarqué !

Lui

Excuse-moi mais je ne m’attache pas à ce genre de détails… Parce que toi, tu l’avais remarqué ??? Et comment je te prie ???

Elle

Y’a qu’à regarder, ça crève les yeux… Ca doit pas être évident pour Marion. En tout cas, moi, j’aimerais pas. Quand c’est trop, c’est moche !

Lui

Mais… Euh… Tu m’as l’air vachement au courant…

Elle

Pas plus que ça, c’est juste que toi, tu fais jamais gaffe à rien !

Lui

Nous n’avons visiblement pas les mêmes centres d’intérêts…

Elle

Ouais mais là faut être aveugle hein !

Lui

Mais quoi à la fin ? T’as quelque chose à me dire ? Vas-y ! Balance !

Elle

Pourquoi faut-il que tu ramènes tout à toi comme ça…

Lui

Et tu veux que je prenne comment le fait que t’ailles voir ailleurs ce que tu as à la maison ?

Elle

Ah c’est çaaaaaaa !! Mais toi c’est pas pareil !!! Tu fais quoi… 5… 6 centimètres max.

Lui

Chienne…

Elle

J’y crois pas !! Mais tu complexes !!! Trop trop drôle !!

Lui

Je complexe pas et puis, tu ne t’es jamais plainte que je sache.

Elle

Et tu as raison, pas très grand certes, mais pas petit non plus, tu es par-fait !

Lui

Pas très grand… pas très grand… Tu veux que je te montre ?

Elle

Je vois très bien d’où je suis tu sais.

Lui

Viens voir, je te dis…

Elle

Bon, puisque tu y tiens…

Lui

Ben, tu vas où ?

Elle

Ben, et toi ?

Lui

Dans la chambre.

Elle

Pourquoi, y’a pas de miroir.

Lui

Oh, oh, coquine avec ça… Ok, je te suis.

Elle

T’es bizarre, tu sais… Bon, mets-toi là, à côté de moi.

Lui

Tout ce que tu voudras ma chérie…

Elle

Regarde, tu nous vois, dans la glace

Lui

Je ne vois que nous. T’as pas chaud ?...

Elle

Tu vois. A plat, on a environ 6 centimètres, pas plus.

Lui

Mais de quoi tu parles ?

Elle

De notre différence de taille, quoi d’autre ?

Lui

Elle

Les petites, c’est toujours elles qui se font les plus grands. 37 centimètres entre Marion et Paul, tu crois pas qu’elle aurait pu trouver à sa taille et le laisser aux plus grandes qu’elle, non ? Après, on s’étonne qu’il y ait autant de nanas célibataires…

Lui

Ouais, t’as raison, à mort les voleuses de grands cornichons !

Elle

Tu sais pourquoi je t’aime ?

Lui

Non.

Elle

Parce que je sais qu’avec toi, pas besoin d’explications, tu comprends toujours où je veux en venir.

Lui

Toujours…

Report this text