Nostalgie

lyselotte

          Je me glisse en cachette dans la pièce du fond… échapper un instant au bruit de l'aujourd'hui, faire un saut en arrière en oubliant, un temps, les vivants qui s’amusent, ou font juste du bruit.

Il y a tant de choses dans ces pièces assombries.  Des cadres où des bambins tout nus et potelés montrent leur postérieur en souriant aux anges. De la sépia d’images surgissent des fantômes. Des papys en dimanche posant sous des tilleuls, des grands-mères apprêtées sous des ombrelles blanches, des militaires si jeunes le calot sur la manche…
Il y a là aussi………. le fils en aube blanche, les mains jointes en prière. Tiens, il est là, aussi, vêtu en  marié, au bras d'une princesse aux cheveux blonds laqués ! Et le voilà encore…….ses cheveux sont moins drus, des lunettes de myope sont posées sur son nez et il tient dans ses bras un bébé tout froissé. Le même homme plus tard, le crâne encore grandit, une poupée de chair posée dans son berceau dort du sommeil d’un ange, les poings collés serrés.

Une photo plus loin, mamie avec ses sœurs et ses frères en rangée, du plus haut au plus p’tit, Dalton sans rayures. Ils sont jeunes et ils posent, hirondelles sur fil, près à prendre leur vol vers la vie …………quelle gageure !  Dans le même diptyque, les revoilà encore…………..ils manquent des Daltons et  ils sont tous assis, les mains sur les genoux, la vie marquée au corps, comme de jeunes arbres devenus bois de chauffe.

Ces souvenirs pullulent en fourmis d'encre terne. Ils courent sur les commodes ou bien s'accrochent aux murs, se glissent  en ribambelle derrière l’œil presque aveugle d’un miroir centenaire atteint de cataracte.

Ils observent de haut des gourmettes ternies, des cocardes essoufflées et des boites à dragées où palissent en silence amandes bleues et blanches et billes argentées. Ici  un brin d’osier, vestige de pipeau, là une coquille d’huitre qui murmure des mots que seule peut entendre l’oreille de mamie quant elle y est collée.

Les rideaux gardent encore dans leurs grands plis figés, les éclats de ces vies nichées dans leurs entrailles et palpitent parfois quand passent à leur portée les allées coup de vent  d’ados qui se chamaillent.

Puis il y a ce parfum qui me chavire le cœur. Cela sent l’encaustique et les bouquets séchés, l’antimite niché entre des draps de toile, la confiture de coings et les fruits du verger séchant dans le cellier juste éclairé d’étoiles.

 Il y a ces poussières qui vivent en rayon quand le soleil parvient à franchir les rideaux, les âmes éveillées de tous ces endormis qui m’attendent là-haut, tout au bout de ma vie.

Et mes doigts nostalgiques effleurent tous ces êtres, laissant sur leurs visages l’empreinte de ma chair………….mes comètes avec traine effacent la poussière qui farde de sa poudre les joues et les cheveux des anciens …………….assoupis.

  • Du grand Lyselotte, j'avais envie de le relire !

    · Ago over 7 years ·
    Avatar 500

    myos

  • Mais c'est magnifique Lyselotte, ce parfum de souvenirs accroché aux photos où passe la vie, ces destins écorchés, cette tendresse devinée ! Rien à ajouter ! C'est parfait pour moi ! Suis accro à ce texte !

    · Ago over 7 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • Très belle séquence émotion, bien écrite et décrite, une réussite

    · Ago over 7 years ·
    W

    marielesmots

  • " Si la littérature n'est pas écrite pour rappeler les morts aux vivants, elle n'est que futilité. " ( Primo Lévi )
    merci pour ce texte

    · Ago over 7 years ·
    Lo new york

    riatto

  • La confiture de coings, Lyselotte ! Avec le doigt, et jusqu'au fond du pot.
    Tu peux déguster les compliments, ils sont parfaitement justifiés.

    Et tu peux même supprimer les ............. il tiendra encore mieux la route, ce beau texte ;-)

    · Ago over 7 years ·
    Sampan 92

    fuko-san

  • Très maîtrisé, incisif sans en avoir l'air, et profondément beau. Une vraie réussite.

    · Ago over 7 years ·
    N650088492 2463 orig

    olivier-f-thomas

  • "le miroir centenaire atteint de cataracte" !....C'est tout à fait çà ! J'aime beaucoup ce texte poussière nostalgie amour dans le secret des greniers où dorment les souvenirs comme des chats assoupis ! C'est beau, je viens tard, je sais !

    · Ago about 8 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • Votre texte décrit tout le vécu de cette vieille photo

    · Ago about 8 years ·
    Num risation0001

    Yyyyyyyy Xxxxxxxx

  • Les sons les odeurs les sensations .. On croit voir le tissu du calot des militaires...

    · Ago about 8 years ·
    Polo 300

    cornelius

  • Je vous découvre, multiple et unique: un style. Drôle quand il vous plaît, nostalgique quand il vous sied... Je ne regrette pas d'avoir fait connaissance!

    · Ago about 8 years ·
    Mane g8 09 2011 056 465

    Mireille Roques

  • Chapeau ( à voilette ) Lyselotte ! C'est beau, et fin, et délicat, et puissant, et truffé d'images magnifiques: "...a vie marquée au corps, comme de jeunes arbres devenus bois de chauffe.", " ..la poussière qui farde de sa poudre les joues et les cheveux des anciens ..." et tant d'autres !

    Encore une facette de ton talent multiforme. Tu es très forte, vraiment...

    · Ago about 8 years ·
    Jos phine nb 7 orig

    junon

  • L'odeur du temps... Bravo Lyselotte!

    · Ago about 8 years ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

  • Le verbe pulluler parce-qu'il donne justement cette idée de fourmillement, et oui, d'envahissement mobile...3 L à pullule, pour l'envol aussi !

    · Ago about 8 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • Superbe, Lyse, ces souvenirs, passés, dont j'aime aussi regarder, mes disparus, nos grand-parents, leurs enfance, la mienne, qui bientot sera souvenir, car je ne suis que la 3éme générations, en France. Mon mari, sa cousine coté maternelle par contre, a fait un arbre généalogique, et, est remonté en 1640, j'ai aussi le dessin et les archives. Un ancêtre décoré par Napoléon de la croix de chevalier, et aussi par contre François Vidocq, et dans la famille chaque génération a un François.

    · Ago about 8 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • Superbe texte du temps qui passe et de la nostalgie retrouvée sur des clichés intemporels. Bravo

    · Ago about 8 years ·
    Yin   yang   2016

    Patrice Merelle

  • J'adore ce rythme et ces souvenirs du temps jadis ! Bravo, Lyselotte et CDC!

    · Ago about 8 years ·
    Pascal 3 300

    Pascal Germanaud

  • beau et émouvant !

    · Ago about 8 years ·
    Default user

    petronille

  • je suis comme les autres, c'est un texte magnifique, qui serre la gorge, qui fait sourire a nos propres souvenirs. c'est superbement ecrit, decrit ressenti bravo

    · Ago about 8 years ·
    521754 611151695579056 1514444333 n

    christinej

  • la fin est la plus belle ... et tu gardes sur tes doigts les années grises ...

    · Ago about 8 years ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

  • Tes mots servent bien le sujet, la mémoire et les souvenirs qui s'échappent des odeurs, des parfums, des photos, des tissus, des rais de lumière... Très beau et léger comme un bouquet de fleurs de printemps ;)

    · Ago about 8 years ·
    Dsc00245 orig

    jones

  • Lyselotte, c'est très beau, c'est magnifique. Bravo pour ce moment délicieux.

    · Ago about 8 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • Merci à vous qui suivaient ma plume(et pas que de Comanche)et message parti(cul)ier au bison Fûté qui prit le maquis sur ces courtes pattes...pfffffffffff, je savais que tu jetterais l'éponge !! ça me chagrine mais bon !!
    j'ai plusieurs cordes à mon arc(d'Apache) et me plait à vous les offrir...merci pour votre accueil ! et vos commentaires...

    · Ago about 8 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • Merci pour ce silence si parlant.

    · Ago about 8 years ·
    30ansagathe orig

    yl5

  • Je suis ému après cette lecture, Lyse, chapeau (à voilette...), vous m'épatâtes sur ce coup là ! votre finesse est de retour, pour notre plus grand bonheur ! Vous ouvrez le couvercle ciselé de ce petit coffre où nos souvenirs sont précieusement gardés... Cdc (Coup de Corne) évidemment...

    · Ago about 8 years ·
    Img 5684

    woody

  • superbe et une écriture de rêve, un régal ce croquage des ancêtres en mots délicats et imagés, le regard acéré sur des photos floues et ternies par un temps heureux , encore merci et bravo

    · Ago about 8 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

  • Merci...
    je suis trèèèès impressionné
    Tout ce que j'aime. Force voilée.
    Une émotion distanciée passée au prisme d'une délicatesse à la Vermeer.

    · Ago about 8 years ·
    6322efe1b b81c 425c b4de 27b0ee39f913.2

    sigismond--tartampion

  • Très émouvant texte Lise. Un hommage à nos aînés. Nous continuons la chaine pour transmettre ce qu'ils nous ont laissé ! Bise

    · Ago about 8 years ·
    Version 4

    nilo

  • ah oui, c'est superbe. y'a rien à redire, c'est parfait! j'ai beaucoup aimé et me suis surprise, mélancolique, à la fin de la lecture...

    · Ago about 8 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

  • Ho Lyselotte ! C'est magnifique, j'y suis dans la pièce du fond...
    Je suis passionnée de généalogie, d’ancêtres, et de photos jaunies. Tout y est. Même mes larmes aux yeux, là.
    Merci... cdc

    · Ago about 8 years ·
    Dsc 3658 3 orig

    lubine-marion-ruaud

  • Juste superbe
    "échapper un instant au bruit de l'aujourd'hui" j'adore !

    · Ago about 8 years ·
    Avatar 500

    myos

Report this text